Llodra et Monfils au rendez-vous

  • A
  • A
Llodra et Monfils au rendez-vous
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Les deux Français se sont qualifiés pour les huitièmes, à Toronto.

TENNIS - Les deux Français se sont qualifiés pour les huitièmes, à Toronto. Trois Français évoluaient en même temps sur les courts du Masters 1000 de Toronto. Et deux d'entre eux ont franchi le cap du deuxième tour. Sur le court n°1, Michael Llodra était le premier à terminer son match en battant Nicolas Almagro en deux manches (7-6, 6-2). Moins de dix minutes plus tard, Julien Benneteau baissait pavillon sur le Central face à Novak Djokovic (7-5, 7-5). Puis, un quart d'heure après sur le Grandstand, Gaël Monfils concluait sa rencontre en vainqueur et boutait hors du tournoi Thiemo De Bakker (7-5, 6-3). Un joli tir groupé que Jérémy Chardy, opposé à Fernando Verdasco, et Paul-Henri Mathieu, face à Yen-Hsun Lu, tenteront de compléter dans la nuit. Pour Llodra, cette victoire convaincante contre Almagro a sans doute effacé la triste défaite au premier tour enregistrée la semaine passée face à Sweeting à Washington. Le Parisien n'avait plus remporté deux matches d'affilée sur le circuit depuis son titre à Eastbourne il y a deux mois. Le protégé de Laurent Raymond avait donc le sourire en quittant le court après moins d'1h30 d'efforts. Pourtant, cela aurait pu durer plus longtemps. Surtout après une entame de jeu décisif catastrophique (0-3) vite corrigée par six points d'affilée. Le jeu de l'Espagnol se délitait après la perte de la première manche puis sous les coups de boutoir de Llodra au service (10 aces et 88% de points gagnés derrière sa première balle). Monfils assure, Benneteau rate le coche Son arme de prédilection devra être au point en huitièmes de finale face à Roger Federer. Ce sera en tout cas une grande première pour les deux hommes qui ne se sont jamais affrontés sur le circuit principal. Pour trouver trace d'une confrontation entre le Parisien et le n°3 mondial, il faut remonter à 1999 et une victoire du Suisse en quart de finale au Challenger de Brest, tournoi aujourd'hui disparu. Julien Benneteau a participé à l'épreuve bretonnne à deux reprises pour deux défaites au premier tour. Et il n'a pas connu un bien meilleur sort au Canada, s'inclinant en deux manches contre Novak Djokovic (7-5, 7-5). Le Serbe, qui effectuait sa rentrée après un mois de pause au lendemain de Wimbledon, était pourtant dans les cordes du joueur bressan. Pas encore percutant, le n°2 mondial connaissait de réelles difficultés sur son engagement au point de céder quatre fois sa mise en jeu durant la partie. Sauf que Benneteau n'était pas plus performant dans ce secteur en lâchant son service à six reprises. Bref, un match étrange de plus de deux heures que le Français a mal négocié, notamment les points importants. Gaël Monfils, lui, ne se manquait pas pour faire tourner le match en sa faveur contre Thiemo De Bakker (7-5, 6-3). Un break dans chaque set et voilà le Parisien en huitièmes de finale avec une confrontation à suivre face à Andy Murray, tombeur de Xavier Malisse (7-5, 6-2).