Liverpool trop fort pour Lille

  • A
  • A
Liverpool trop fort pour Lille
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Les Lillois s'inclinent lourdement face à Liverpool (3-0).

LIGUE EUROPA - Les Lillois s'inclinent lourdement face à Liverpool (3-0). La marche était trop haute. Si les espoirs étaient légitimes après le match aller, remporté au Stadium Lille Métropole (1-0), ces derniers auront bien vite vécus face à une équipe de Liverpool, pas forcément brillante, mais maîtresse de son sujet. Plus habitué à disputer ces matches à enjeu, le club anglais à inscrit un but au début de chaque période, avant que Torres ne termine le travail pour mettre fin aux rêves lillois (3-0). Une qualification au final méritée, tant Lille, Adil Rami en tête, aura fait preuve de fébrilité défensive, et aura manqué de poids offensif, notamment en fin de rencontre, lorsque les lignes anglaises se sont étirées. Si les Lillois possèdent un léger avantage au coup d'envoi, ce dernier va partir en fumée en moins de dix minutes, le temps pour les Reds d'ouvrir la marque sur un penalty plutôt sévère. En effet, si Rami déséquilibre bien Lucas, ce dernier semble plutôt laissé traîner le pied. Toujours est-il que M. Rizzoli, assisté de son arbitre de surface, n'hésite pas désigner le point de penalty, et c'est Gerrard qui se charge d'exécuter la sentence (1-0, 9e). Néanmoins, sur la physionomie de cette première période, l'avantage au score est amplement mérité tant Liverpool a dominé les débats. Quand Torres maltraite Rami Ainsi, dans la foulée du but, Torres s'amuse avec la défense nordiste avant d'être repris par Rami (10e). C'est ensuite au tour de Johnson de profiter de l'apathie défensive lilloise pour contrôler de la poitrine et frapper, trop mollement pour inquiéter Landreau (24e). Ce dernier est sauvé par Kuyt quelques minutes plus tard quand le Batave stoppe involontairement une tête d'Agger (31e). Lille réagit enfin sur une action géniale de Hazard, mais le Belge voit sa frappe déviée par Reina (33e). Pour finir, c'est de nouveau Torres qui voit sa reprise de la tête raser le montant de Landreau (40e). Il est donc temps pour le Losc de rejoindre les vestiaires et de reprendre ses esprits pour continuer à espérer voir les quarts de finale. Pourtant, au retour sur le pré, Torres met fin à l'espoir en récupérant un long ballon de Babel, mal jugé par un Rami hors du coup ce soir, et aller tromper le portier nordiste d'un subtil extérieur du pied droit (2-0, 49e). L'Espagnol, muselé à l'aller par l'international français, passe cette fois son temps à martyriser son garde du corps, même si, un peu plus tard, sa frappe n'est pas cadrée (55e). Si un but suffit aux hommes de Rudi Garcia pour aller décrocher leur qualification, la mission s'avère presque impossible, tant les locataires d'Anfield sont supérieurs dans tous les compartiments du jeu. Aubameyang est bien à deux doigts d'inscrire le but libérateur (73e), mais Kuyt met ensuite Landreau à contribution avec deux frappes lointaines (83e), avant que Torres ne soit à l'affut sur un ballon mal repoussé par Landreau (3-0, 89e). Il est alors temps pour Lille de rendre les armes. Pour les Reds en revanche, lorsque l'on voit les équipes encore engagées dans la compétition, la possibilité d'être la première équipe à soulever la Ligue Europa semble de plus en plus crédible.