Liverpool s'en souviendra

  • A
  • A
Liverpool s'en souviendra
Partagez sur :

Kenny Dalglish a été servi pour sa première à la tête de Liverpool. Face à Manchester United, ce dimanche pour le compte des 32e de finale de la Coupe d'Angleterre, le nouveau manager des Reds a vu les siens encaisser un penalty de Giggs dès la 2e minute et son capitaine, Steven Gerrard, expulsé à la demi-heure de jeu. MU s'en est contenté pour l'emporter (1-0).

Kenny Dalglish a été servi pour sa première à la tête de Liverpool. Face à Manchester United, ce dimanche pour le compte des 32e de finale de la Coupe d'Angleterre, le nouveau manager des Reds a vu les siens encaisser un penalty de Giggs dès la 2e minute et son capitaine, Steven Gerrard, expulsé à la demi-heure de jeu. MU s'en est contenté pour l'emporter (1-0). Dimitar Berbatov et Howard Webb ne seront pas les bienvenus à Liverpool pendant une période assez longue. Le premier, malgré le talent et la technique qui le caractérisent, a joué les mauvais cascadeurs en se laissant tomber dans la surface après moins d'une minute de jeu dans ce choc des 32e de finale de la Coupe d'Angleterre. Le deuxième s'est laissé abuser, au même titre que ses assistants du jour. Au ralenti, il apparaît clairement que le Bulgare en rajoute une belle couche sur le léger contact occasionné par le marquage de Daniel Agger. En vieil habitué des matches à intensité, le sage Ryan Giggs trompe Pepe Reina. Après deux minutes, les boys de Ferguson sont déjà devant (1-0) et leurs adversaires remontés comme jamais. Pas étonnant alors que Steven Gerrard mène ses troupes à la révolte mais à 30 ans, l'emblème des Scousers ne s'est pas assagi. En témoigne son tacle les deux pieds décollés à l'encontre de Carrick. Si le fighting spirit du foot britannique tolère un certain engagement, ce geste ne méritait pas d'être toléré. Et on ne peut reprocher à monsieur Webb d'avoir exclu Gerrard. Après une demi-heure, l'affaire des Reds est très mal engagée. Les Mancuniens n'en profiteront finalement pas pour se mettre à l'abri, malgré une tête d'Evans repoussée par le montant droit de Reina (45e+3). Prêts pour le derby En seconde période, les hommes de Ferguson manqueront également de lucidité. Hernandez ratera toutefois le break d'entrée en voyant lui aussi sa tête frôler les filets (48e) et Reina jouera les pompiers de service sur un tir de Berbatov (68e), puis surtout en repoussant le danger à quatre reprises dans la minute suivante (voir les temps forts). Autant de ratés qui ont maintenu l'espoir des joueurs de Kenny Dalglish, plutôt exemplaires dans l'engagement et la solidarité. On ne sait pas si cette générosité dans l'effort s'explique par la volonté de séduire le nouveau manager pour son premier match, mais elle perturba la machine mancunienne. Avec un brin de réussite supplémentaire, le coup franc enroulé de Fabio Aurelio aurait trouvé la lucarne de Kuszczak et pas les gants du Polonais (65e). Dalglish pourra en tout cas s'appuyer sur cette rencontre pour le futur et tenter de redonner de la consistance à son équipe, celle qui mena à son dernier titre de champion il y a 21 ans. Début de réponse dimanche prochain à Anfield contre Everton, au cours du derby de la Mersey, autre rencontre à émotion.