Liverpool corrige MU !

  • A
  • A
Liverpool corrige MU !
Partagez sur :

Les Reds ont donné une véritable leçon à Manchester United ce dimanche lors de la 29e journée (3-1). Un duel marqué par le triplé de Kuyt face à des Mancuniens qui ont vécu un vrai calvaire avec la sortie sur blessure de Nani suite à un tacle inadmissible de Carragher. Une défaite qui pourrait permettre aux Gunners, tenus en échec par Sunderland 0-0 mais qui comptent un match en retard, de revenir à égalité au classement !

Les Reds ont donné une véritable leçon à Manchester United ce dimanche lors de la 29e journée (3-0). Un duel marqué par le triplé de Kuyt face à des Mancuniens qui ont vécu un vrai calvaire avec la sortie sur blessure de Nani suite à un tacle inadmissible de Carragher. Une défaite qui pourrait permettre aux Gunners, tenus en échec par Sunderland 0-0 mais qui comptent un match en retard, de revenir à égalité au classement ! Un rêve absolu pour Liverpool. La déculottée passée aux Red Devils restera en effet dans les mémoires d'Anfield qui a jubilé tout au long d'une rencontre marquée par le triplé de Dirk Kuyt et la prestation d'un Luis Suarez énorme. Pour Manchester United, la semaine est rude, très rude même puisqu'après avoir subi la loi de Chelsea (1-2) en milieu de semaine dans un duel dans une rencontre qui aurait dû lui permettre de s'envoler, les hommes de Sir Alex Ferguson ont vécu un nouveau coup d'arrêt à Liverpool (1-3). Un double coup d'arrêt puisqu'après l'expulsion de Vidic contre les Blues, ils ont perdu 3-1 et vu Nani sortir suite à un attentat de Carragher. Un bien vilain geste qui restera comme la seule fausse note. Car pour le reste, les Reds ont montré un visage particulièrement séduisant dès les premières minutes de la rencontre. Les hommes de Kenny Dalglish se mettent en évidence d'entrée avec un super mouvement collectif conclu par un centre-tir de Meireles que Suarez ne peut reprendre convenablement (2e). Lancé, Liverpool enchaîne avec une frappe trop croisée de Maxi (5e) puis une reprise de Suarez (8e). Les Mancuniens sont sonnés mais réagissent avec la verve qu'on leur connaît, Rooney sert ainsi Berbatov qui trouve l'extérieur du poteau (16e). Kuyt débloque son compteur Ce n'est toutefois qu'un coup d'épée dans l'eau car les Reds reprennent leur domination grâce notamment à un Suarez de gala. Le Néerlandais réalise un festival dans la surface il passe quatre défenseurs et centre pour Kuyt qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (1-0, 34e). C'est la fin d'une sorte de malédiction pour le Néerlandais qui n'avait jamais marqué contre les Red Devils. Kut remet ça dans la foulée en profitant d'une incroyable erreur de Nani qui remet de la tête un centre de Suarez, Kuyt en profite pour double la mise (2-0, 39e). Liverpool se trouve en position très favorable ce qui explique d'autant moins l'attentat de Carragher sur Nani (45e). Les traces des crampons du défenseur sont marquées sur le tibia du Portugais qui sort et se fait remplacer par Chicharito. Pas Carragher qui n'écope incroyablement que d'un carton jaune. Une décision scandaleuse et déplorable. Dans les arrêts de jeu, Rafael va au contact, Maxi s'essuie les crampons sur sa cuisse mais le Brésilien poursuit son action et sèche Lucas. Rien à voir avec l'action de Carragher mais c'est tout de même un jaune. Comme pour Van der Sar. A la reprise, les esprits sont calmés et Suarez fait parler son talent avec une nouvelle inspiration avec une passe lobée pour Meireles qui cherche Gerrard et contraint Van der Sar à sortir (49e). Malgré cette opportunité, ce sont les Mancuniens qui tiennent désormais le ballon et se créent les occasions. Ainsi, Rooney donne à Giggs, qui vit son 600e match de championnat avec Manchester United, mais sa reprise instantanée n'est pas cadrée (55e). Le même Rooney sert Chicharito dont la remise de la tête est reprise par Berbatov qui place une tête à un mètre mais Meireles dégage parfaitement de la poitrine sur sa ligne (59e). Une domination qui n'est pas récompensée. Bien au contraire puisque sur un coup franc de Suarez, Van der Sar habituellement si précis relâche le ballon, Kuyt jaillit pour un incroyable triplé (3-0, 65e).Le kop d'Anfield chante à tue-tête face à la tournure des événements et se permet de chanter un joyeux anniversaire à l'intention de Kenny Dalglish qui rigole sur son banc. C'est le moment idéal pour la première apparition d'Andy Carroll, transfuge de Newscastle (74e). Liverpool déroule son football et se met de nouveau en évidence sur une reprise de volée de Kuyt (79e) ou encore cette lourde frappe de Gerrard (85e). Le mot de la fin revient à Suarez qui s'offre un double grand pont sur Evra puis Brown avant de manquer sa frappe (87e). L'Uruguayen sortira tout de même sous une acclamation nourrie et méritée du public d'Anfield. On peut le dire, Liverpool est de retour et peut s'accrocher aux places européennes. Ils pourront se féliciter d'avoir relancé le championnat et joué un vilain tour à Manchester United coulé malgré le but tardif de Chicharito.