Liste des 32-Heymans: "Heureux et surpris"

  • A
  • A
Liste des 32-Heymans: "Heureux et surpris"
Partagez sur :

Voici plusieurs réactions à l'annonce de la liste de 32 joueurs, qui sera ramenée à 30, livrées par Marc Lièvremont ce mercredi à La Défense pour la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Chabal, Jauzion ou encore Poitrenaud sont les grands absents de cette liste.

Voici plusieurs réactions à l'annonce de la liste de 32 joueurs, qui sera ramenée à 30, livrées par Marc Lièvremont ce mercredi à La Défense pour la Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Chabal, Jauzion ou encore Poitrenaud sont les grands absents de cette liste. Cédric Heymans (ailier ou arrière, Toulouse) sur L'Equipe TV: "Je suis surpris, heureux, je n'y croyais pas. Je sais que je le dois énormément au club, aux discussions que j'ai eues avec l'encadrement sur mon repositionnement à l'arrière et sur le fait de vouloir bien terminer avec le Stade. Ça a souri, on m'a fait confiance. Après mon dernier match à Toulouse (à Ernest-Wallon), j'avais la boule au ventre, là c'est un peu pareil, ce sont de belles émotions." Maxime Mermoz (centre, Perpignan) sur Rugbynews.fr: "C'est une super nouvelle, je ne sais pas trop quoi dire... C'est une belle étape dans ma carrière. C'est toujours bien d'avoir son nom sur cette liste. J'étais à l'entraînement quand la décision est tombée. J'étais en train de finir des soins avec le kiné quand j'ai reçu plein de messages pour m'avertir de la nouvelle, des textos de ma copine, de mes frères, de mon papa, de mes copains... Ce n'est pas du tout un aboutissement, c'est surtout un rêve. Quand on rêve petit de devenir professionnel, c'est pour gagner des titres, être le meilleur, jouer en équipe de France et participer à une Coupe du monde. Il faut aussi un facteur chance pour y arriver, il y a beaucoup de choses qui entrent en compte pour être du voyage." Alexis Palisson (ailier ou arrière, Brive) sur Rugbynews.fr: "C'est un rêve de gosse. A vrai dire, je ne réalise pas trop. C'est mon agent qui m'a prévenu alors que j'étais dans le train pour Strasbourg. C'est une grande nouvelle. J'ai eu une saison un peu difficile à vivre sportivement avec Brive, donc ça fait du bien de finir par ça après avoir obtenu le maintien. Je n'étais sûr de rien. Quand on est en concurrence avec beaucoup de joueurs avec des profils différents, on se pose beaucoup de questions. (sur la présence de Fabrice Estebanez, un autre Brive dans la liste des 32) Je suis vraiment content de partager la sélection avec lui. Ça me fera un soutien parce qu'on va quand même entamer une préparation assez longue, ça me fera quelqu'un sur qui m'appuyer si jamais j'ai des moments difficiles lorsque l'on trouve peut-être parfois le temps un peu long loin de sa famille." Sylvain Marconnet (Pilier de Biarritz): "C'est une grande satisfaction. On attendait cette annonce depuis de nombreuses semaines, enfin c'est tombé, c'est un soulagement et une grande nouvelle pour moi, je suis très heureux. Après la grosse déception de 2007, je m'étais fixé 2011 en challenge, c'était une manière de m'accrocher quand c'était compliqué pour moi. Je pense à tous ceux qui m'ont remis sur pied et au Biarritz Olympique. (...) Après l'Italie, quand tu sors du groupe, tu gardes le maillot au cas où ce soit le dernier. Heureusement pour moi, j'ai su me sortir du bourbier, mais ça n'est pas passé loin je pense." Fabrice Estebanez (centre, Brive) sur L'Equipe TV: "J'ai vu sur mon portable beaucoup de SMS et j'ai compris qu'il y avait une bonne nouvelle. C'est une énorme joie et surtout une grande fierté. L'excitation est énorme de commencer cette préparation et évidemment de jouer cette compétition. A partir de la semaine prochaine, on doit monter trois jours par semaine à Marcoussis pour ceux qui ne sont plus qualifiés pour le championnat." Marc Lièvremont au sujet de Sébastien Chabal: "Je l'ai eu au téléphone pour lui dire qu'il ne serait jugé que sur des critères sportifs. Il nous paraissait important de miser sur des jeunes en progression constante. J'ai la sensation de pouvoir me tromper. Il y a quelques mois, pour moi il ferait la Coupe du monde. Peut-être que je ne lui ai pas rendu service en l'impliquant dans le dernier Tournoi alors qu'il n'était pas compétitif. La montée en puissance de Lakafia et les performances de Picamoles le poussent hors des 30." Clément Poitrenaud (arrière, Toulouse) sur RMC Info: "J'ai eu Marc (Lièvremont, ndlr) une heure avant l'annonce. Il a eu la décence de me prévenir. C'est réglo de sa part. Quant à moi, je suis déçu même si c'est vrai que j'avais quitté le Tournoi en délicatesse sportive. Je pense quand même avoir fait ce qu'il fallait en cette fin de saison, mais a priori cela n'a pas suffit. Mais des coups durs, j'en ai connu d'autres." Thomas Domingo (pilier, Clermont) sur RMC Info: "Je suis très content d'avoir la confiance du staff et de tout le monde. Maintenant que la liste est tombée, on va continuer de travailler dans cette dynamique afin de faire évoluer au mieux les blessures. (...) Il ne faut pas précipiter les choses et ce même si le délai est un peu limite. Mais sachant que le premier mois s'est très bien passé et qu'on a un peu d'avance sur le protocole habituel, je suis très satisfait. Ça fait beaucoup de bonnes choses en peu de temps. Il faut que cela continue." Marc Lièvremont au sujet de Yannick Jauzion: "On a préféré Mermoz et Estebanez à son poste. En premier centre, on a aussi Traille ou Trinh-Duc qui s'en est bien sorti, on a d'autres solutions. Le choix par rapport à ce qu'il représente et son palmarès a été à l'origine de vives discussions. Pour nous, Mermoz était un partant certain et j'aime Estebanez pour ses qualités de puncheur." Jean-Michel Gonzalez (entraîneur de Biarritz, au micro d'Infosport): "C'est une sélection méritée pour Raphaël Lakafia. Ce n'est pas le successeur de Harinordoquy, il nous manquait juste un joueur performant et percutant, avec Raphaël on l'a trouvé. C'est ce qui a poussé Imanol sur le côté de la troisième ligne. Voilà, je pense que Marc a fait le bon choix. Raphaël est un joueur très intelligent. Il le montre avec le club. C'est un jeune joueur, qui va encore progresser avec l'équipe de France. Est-il trop jeune ? Non, Raphaël a une expérience du Top 14, et puis c'est quand on est jeune qu'on est bon, pas quand on est vieux. (rires)"