Lisandro fait danser Lyon

  • A
  • A
Lisandro fait danser Lyon
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais a tranquillement disposé d'Arles-Avignon ce dimanche à Gerland lors de la 26e journée (5-0). Un carton plein en grande partie assuré par Lisandro qui a signé son retour d'un triplé. L'OL en profite donc pour grimper sur le podium de la Ligue 1. Dans l'autre rencontre du jour, Bordeaux s'est imposé à Brest (3-1).

L'Olympique Lyonnais a tranquillement disposé d'Arles-Avignon ce dimanche à Gerland lors de la 26e journée (5-0). Un carton plein en grande partie assuré par Lisandro qui a signé son retour d'un triplé. L'OL en profite donc pour grimper sur le podium de la Ligue 1. Dans l'autre rencontre du jour, Bordeaux s'est imposé à Brest (3-1). Lisandro, Lisandro, Lisandro... Le public du stade de Gerland ne s'y est pas trompé. Après quasiment un mois d'absence, l'attaquant international argentin a régalé son équipe en s'offrant un triplé impeccable face à une bien faible équipe d'Avignon. Mais contrairement au match aller, la perspective du podium était trop forte. Si lors de la 10e journée, Lyon s'était cassé les dents à Arles-Avignon (1-1), une rencontre qui avait d'ailleurs marqué un des sommets des difficultés lyonnaises d'alors avec un Claude Puel sur un siège éjectable, depuis, beaucoup de choses ont changé, Lyon s'est relancé en championnat, reste vivant en Ligue des champions et plus qu'une possible raillerie, il s'agissait plutôt d'une agréable balade en vue. Dès les premières minutes, les Rhodaniens prennent les choses en mains et Yoann Gourcuff enroule un coup franc qui s'écrase sur la barre de Vincent Planté (8e). Après une tête de Briand au-dessus (10e), l'OL trouve la faille sur un mouvement lancé par Gourcuff, relayé par Briand dont le centre est repris par Lisandro qui passe impeccablement devant son défenseur et ouvre le score (1-0, 13e). Lyon est lancé et enchaîne avec une passe de Briand pour Lisandro qui remise sur Pjanic lequel ne laisse aucune chance à Planté (2-0, 17e). Lisandro acclamé L'OL croit même tromper une troisième fois le portier de l'ACA lorsqu'après un coup franc de Gourcuff, Lisandro remet de la tête pour Lovren qui marque (20e). Un but refusé car le ballon est sorti sur la remise de l'Argentin. Au sein d'une domination lyonnaise, Arles-Avignon existe quelques secondes, le temps d'un missile signé N'Diaye qui s'écrase sur le poteau d'un Lloris battu (28e). Au coeur d'une après-midi tranquille, le staff lyonnais enregistre tout de même une mauvaise nouvelle lorsque Yoann Gourcuff demande son remplacement en raison d'une blessure à la cuisse (49e). Le milieu est remplacé par Gomis. Mais la performance lyonnaise est très nettement marquée par le retour de Lisandro dont le sens du but fait toujours des merveilles. Ainsi, l'Argentin profite parfaitement d'un joli travail de son compatriote Cesar Delgado sur le côté droit pour catapulter le ballon de la tête dans le but (3-0, 51e) avant de profiter de la pointe de vitesse d'un Gomis parti dans la profondeur à la limite du hors-jeu et qui le sert parfaitement (4-0, 55e). Le nom de Lisandro est évidemment scandé et l'Argentin le rend bien en attaque comme en défense lorsqu'il vient dégager en corner un ballon dangereux (67e). Il sort sous les applaudissements de Gerland une minute plus tard. Entre-temps, Lyon a poursuivi sa balade avec une frappe de Pjanic sur le poteau (56e) ou encore un but refusé à tort à Gomis (62e) puis celui, à raison cette fois, à Briand (79e). Lyon peut gérer aisément cette victoire et s'offrir une cerise sur le gâteau dominical grâce à un but tout en puissance de Bastos dans le temps additionnel. Voilà l'OL qui se hisse sur le podium provisoire et peut continuer à croire au titre.