Lisandro encore à l'arrêt

  • A
  • A
Lisandro encore à l'arrêt
Partagez sur :

Déjà blessé à la cuisse droite fin septembre, Lisandro Lopez va de nouveau manquer à l'OL. L'attaquant argentin, absent de la feuille de match samedi soir contre Sochaux (2-1), souffre cette fois du mollet et sera, selon Claude Puel, absent trois semaines. Un nouveau coup d'arrêt dans un début de saison galère.

Déjà blessé à la cuisse droite fin septembre, Lisandro Lopez va de nouveau manquer à l'OL. L'attaquant argentin, absent de la feuille de match samedi soir contre Sochaux (2-1), souffre cette fois du mollet et sera, selon Claude Puel, absent trois semaines. Un nouveau coup d'arrêt dans un début de saison galère. Lisandro Lopez paie-t-il encore sa préparation estivale tronquée par une blessure au tendon d'Achille ? Toujours est-il que l'attaquant argentin, qui n'était pas revenu depuis très longtemps dans le groupe lyonnais, en a de nouveau disparu samedi soir à Gerland, avant la réception de Sochaux comptant pour la 11e journée de Ligue 1. La raison aurait pu être diplomatique, le buteur international ayant déclaré dans la semaine ne pas avoir "de lien amical" avec Claude Puel. Mais non. "Il a ressenti une douleur à un mollet au début de l'entraînement vendredi. Il souffre d'une élongation et il sera absent trois semaines", a indiqué l'entraîneur rhodanien en conférence de presse après la victoire poussive de ses joueurs (2-1). Une nouvelle absence qui risque de faire grincer des dents en haut lieu du côté de l'OL. La précédente indisponibilité du meilleur joueur de la saison 2009-10, fin septembre, en raison d'une douleur à la cuisse droite, avait irrité Jean-Michel Aulas. "Lisandro m'a surpris, je ne l'avais pas vu comme ça au premier abord sur le plan de la personnalité, mais c'est une star avec toutes les facettes d'une star. Avec lui, il faut que j'adapte un peu mon management. Mais une chose est sûre, il prend du retard", avait ainsi lâché le président du club dans les colonnes du Progrès. Un retard qui s'accumule au mauvais moment puisque Lisandro Lopez commençait tout juste à retrouver la forme, en témoignent son double contre Lille (3-1), il y a quinze jours, puis face au Benfica Lisbonne (2-0) en Ligue des champions. Pour Claude Puel, déjà pas épargné par les critiques ces derniers temps, l'absence de l'avant-centre argentin ne fait que repousser davantage la mise en place d'automatismes dans un secteur offensif encore en rodage. Bafétimbi Gomis, titulaire face aux Sochaliens à Gerland, n'a pas l'étoffe d'un titulaire en puissance. Un remplaçant prometteur comme Alexandre Lacazette, même buteur décisif samedi soir, non plus. En tout cas pas pour l'instant. Une chose est sûre, Lisandro Lopez n'est pas dans son assiette dans le Rhône. Ce n'est peut-être pas un hasard si certaines rumeurs de transfert l'envoient à Liverpool ou à l'Atletico Madrid...