Lille, une opportunité à saisir

  • A
  • A
Lille, une opportunité à saisir
Partagez sur :

Leader du Championnat, Lille dispute un match en retard de la 18e journée face à Nancy ce mercredi. En cas de victoire, les Nordistes, candidats sérieux au titre, compteraient quatre points d'avance sur leurs poursuivants. Pas une raison pour Rudi Garcia et ses joueurs de tomber dans la facilité. La fin de saison s'annonce déterminante.

Leader du Championnat, Lille dispute un match en retard de la 18e journée face à Nancy ce mercredi. En cas de victoire, les Nordistes, candidats sérieux au titre, compteraient quatre points d'avance sur leurs poursuivants. Pas une raison pour Rudi Garcia et ses joueurs de tomber dans la facilité. La fin de saison s'annonce déterminante. Un quintet semble se détacher en tête du classement de Ligue 1. Et le leader, Lille, a l'occasion de creuser un écart conséquent à l'échelle de la saison actuelle. Si le Losc s'impose face à Nancy mercredi, lors du match en retard de la 18e journée, il compterait quatre points d'avance sur un trio composé du PSG, de Rennes et de Lyon. Marseille, cinquième, serait alors repoussé à six longueurs. "On sait qu'un match en retard n'est jamais facile à remporter. Notre seul avantage, c'est que les autres ont déjà joué. Nous serons donc les seuls du groupe de tête à pouvoir prendre des points", a résumé Rudi Garcia, l'entraîneur lillois, sur le site officiel du club. Depuis plus de deux mois, le parcours du Losc en Championnat prend les traits de celui d'un candidat plus que sérieux au titre. La dernière défaite des Dogues remontent en effet au 24 octobre (3-1 contre l'OM à domicile). Mais le coach nordiste ne se voile pas la face: "Tout peut encore arriver. Les mois d'avril et mai représentent un quart du championnat. En 10 rencontres, 30 points seront à prendre. Nous ne pouvons donc pas tenir un autre discours à l'heure actuelle. On ne manque pas d'ambition, on est simplement réaliste." Même son de cloche pour le capitaine Yohan Cabaye: "Maintenant, il ne faut pas s'enflammer, ne pas penser trop loin car ça pourrait nous nuire. Il est encore trop tôt pour tirer des conclusions. Le plus important est de conserver l'état d'esprit, notre envie et notre jeu." Cabaye: "Seul le terrain décidera" Derrière ce discours plein de lucidité, les Lillois veulent surtout effacer la tentation de se voir trop beau. Nancy sera là mercredi pour le leur rappeler. Les Lorrains, treizièmes du classement à dix points du leader, ont déjà décroché trois victoires à l'extérieur cette saison. Un constat suffisamment clair pour ne pas prendre cette équipe à la légère. "Face à Nancy, ce sera disputé. C'est loin d'être gagné d'avance. Ils ont des arguments et arrivent trois jours après un déplacement, ce qui n'est jamais aisé en termes de récupération, a rappelé Cabaye. On aimerait s'imposer, bien sûr. Seul le terrain décidera." Sur la pelouse du Stadium Nord, Garcia disposera d'un effectif quasiment au complet, avec ses trois pépites en attaque, Gervinho, Hazard et Sow. Mais ces trois joueurs-là ne résument pas à eux seuls la réussite lilloise cette année. "Notre jeu me semble permettre l'épanouissement individuel dans l'expression collective, a analysé l'entraîneur nordiste. Tout le monde dans ce groupe joue pour son partenaire. Nous comptons plusieurs solutions en termes d'animation de notre système de jeu." Tout semble prévu, programmé pour mener le Losc vers le titre. Une tentation à laquelle les Lillois finiront bien par succomber.