Lille trop fort pour le PSG

  • A
  • A
Lille trop fort pour le PSG
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lille a conforté sa deuxième place du championnat après avoir facilement battu le PSG (3-1), samedi lors de la 20e journée.

Lille s'est imposé sans difficulté face au PSG (3-1), samedi lors de la 20e journée de Ligue 1, et confirme sa place de dauphin du leader bordelais. Paris recule en revanche au 9e rang.Eliminé mercredi de la Coupe de la Ligue par Guingamp (0-1), le Paris Saint-Germain espérait se relancer samedi à l'occasion de la 20e journée de Ligue 1. Mais c'est un terrible défi qui attendait les hommes d'Antoine Kombouaré, contraints à un déplacement plus que périlleux sur la pelouse de Lille, dauphin de Bordeaux et auteur d'une série de cinq victoires consécutives en championnat avec 23 buts inscrits pour seulement trois encaissés. Seul motif d'espoir pour le club de la Capitale, l'absence du meilleur buteur nordiste Gervinho qui dispute actuellement la CAN avec la Côte d'Ivoire. Mais même sans leur meilleur atout offensif, les Dogues ont facilement dominé les Parisiens (3-1), prenant du coup leur revanche du match aller qu'ils avaient perdu 3 à 0 au Parc des Princes.Les Lillois ne tardent pas à faire parler la poudre dans ce match. Servi à l'entrée de la surface, Yohan Cabaye parvient à décaler Ludovic Obraniak, dont la frappe croisée sans contrôle est hors de portée d'Apoula Edel (1-0, 5e). Sonnés, les Parisiens se montrent incapables de réagir. Cabaye aurait même pu doubler la mise, à la suite d'une accélération de Pierre-Alain Frau, mais la frappe du milieu de terrain lillois passe légèrement à côté du but (21e). Si la tension est palpable sur la pelouse, à l'image de ce tacle violent de Sammy Traoré sur Eden Hazard, elle l'est également dans la tribune parisienne où les CRS sont obligés d'intervenir pour mettre fin à des échauffourées.La boulette de CearaPas de quoi décontenancer les Lillois qui maintiennent la pression. Il faut un retour in extremis de Mamadou Sakho pour empêcher Hazard de se présenter seul face à Mickaël Landreau (44e). De retour des vestiaires, les hommes de Rudi Garcia se mettent définitivement à l'abri. Sur le côté droit de la surface, Ceara tente de dégager le cuir d'un retourné mais manque complètement son geste et le ballon revient sur Obraniak. Ce dernier dose parfaitement son centre pour la tête de Balmont qui trompe Edel (2-0, 52e). Déjà impliqué sur les deux premiers buts nordistes, Obraniak va être à l'origine du troisième. C'est en effet l'international polonais qui se charge d'un corner côté droit. Christophe Jallet dégage de la tête mais directement sur Cabaye qui remet immédiatement dans l'axe, lui aussi de la tête. Présent devant le but, Franck Béria dévie très légèrement du crâne et surprend Edel (3-0, 68e).Le club parisien réduit toutefois la marque en fin de rencontre. Mevlut Erding reprend en effet victorieusement de la tête un centre venu de la gauche de Jean-Eudes Maurice (3-1, 83e). Grâce à ce succès, le onzième en vingt matches et le sixième consécutif en Ligue 1, le Losc conforte sa place de dauphin du leader bordelais. A l'inverse, le PSG confirme ses limites actuelles et reste scotché en milieu de tableau, à la neuvième place.