Lille tourné vers Paris

  • A
  • A
Lille tourné vers Paris
Partagez sur :

L'élimination de la Ligue des champions a été promptement digérée du côté de Lille ! Relancés par leur victoire sur Dijon (2-0) dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1, les Dogues nourrissent désormais de grosses ambitions en Championnat, déterminés à faire le plein de points avant la trêve. Un objectif qui passe par un succès à Paris dimanche prochain...

L'élimination de la Ligue des champions a été promptement digérée du côté de Lille ! Relancés par leur victoire sur Dijon (2-0) dimanche lors de la 17e journée de Ligue 1, les Dogues nourrissent désormais de grosses ambitions en Championnat, déterminés à faire le plein de points avant la trêve. Un objectif qui passe par un succès à Paris dimanche prochain... Et de quinze pour Lille ! En battant Dijon dimanche, le Losc a poursuivi sa série d'invincibilité en Championnat, la portant à quinze matches sans défaite (son record !), le seul revers des hommes de Rudi Garcia depuis le début de la saison datant du 14 août et de la réception de Montpellier lors de la 2e journée (0-1). Depuis, Lille a gagné neuf fois pour six matches nuls, une série qui lui permet, à deux journées de la mi-saison, de se retrouver sur la troisième marche du podium, à seulement deux longueurs de Montpellier et du Paris Saint-Germain. Dimanche contre Dijon, si tout n'a pas été facile, notamment en début de match, les Nordistes ont réussi à surmonter la déception de l'élimination en Ligue des champions pour se remobiliser autour de ce qui est désormais son objectif prioritaire, le Championnat. "Dès vendredi, le groupe était reparti dans sa dynamique de bonne humeur, c'était la meilleure des préparations pour ce match. Il y a donc beaucoup de satisfaction ce soir et j'en profite pour féliciter mes garçons. Car faire cette prestation après ce qui nous est arrivé mercredi, c'est très fort", se réjouissait après la rencontre Rudi Garcia sur le site du club. Un discours relayé par un Mathieu Debuchy particulièrement à son affaire dimanche, auteur de la passe décisive qui a permis à Moussa Sow de débloquer le compteur lillois d'un bon coup de tête: "Le meilleur moyen de relever la tête, c'était de gagner contre Dijon. L'épisode Champions League est terminé, on est passés à autre chose. On veut maintenant se qualifier pour la prochaine, dans notre nouveau stade." Quant à son alter ego du couloir gauche, Franck Béria, il ajoutait: "Il était important de rebondir pour effacer notre déception de mercredi soir. On a eu la chance de rejouer rapidement derrière, ce qui évite de trop cogiter. On s'est replongés directement vers l'un de nos objectifs principaux, bien figurer en championnat pour retrouver la Champions League l'an prochain. Cela passe par des matches comme celui de ce soir, qu'il faut gagner, contre un adversaire qui avait envie de faire un coup ici. On se disait qu'il y avait un truc à faire par rapport aux résultats du week-end." Debuchy: "A Paris avec de l'ambition" La défaite la veille de Montpellier, non loin de là, à Valenciennes, avait en effet ouvert une fenêtre de tir aux Dogues dans laquelle ils ont su s'engouffrer et ils entendent bien ne pas s'arrêter en si bon chemin. Car avec seulement deux points de retard sur les Héraultais et le PSG, les champions de France en titre ne cachent plus leurs ambitions de renouer avec une première place qui était la leur l'an dernier à pareille époque. Rudi Garcia, qu'on a connu plus prudent, confirme: "Il reste deux matches à jouer avant la trêve, pour l'instant, nous sommes toujours sur le podium. On se rapproche de Montpellier et donc de la première place. On est bien dans notre parcours en championnat, on vient d'aligner une troisième victoire de suite, cela démontre que l'on a de l'ambition." Et l'ambition première, c'est d'aller gagner à Paris dimanche prochain pour le choc de la 18e journée qui pourrait marquer un tournant dans ce Championnat. "On va désormais essayer de remporter les deux derniers matches avant la trêve, poursuit Debuchy. On sait qu'un gros match nous attend à Paris et on ira avec de l'ambition." Celle de vaincre les Parisiens, "sachant qu'on a l'occasion de les dépasser en cas de succès", ajoute Garcia. Avec un Moussa Sow de plus en plus proche de son niveau de la saison dernière, un Mickaël Landreau décisif dimanche face aux attaquants bourguignons, une défense qui est la meilleure de Ligue 1 (15 buts encaissés) et un groupe qui aura eu une semaine pour préparer ce déplacement là où Paris ne pourra complètement galvauder la réception de Bilbao mercredi en Ligue Europa, les Lillois sont persuadés d'avoir toutes les armes pour réussir un coup au Parc, un stade où ils avaient fêté la saison dernière le troisième titre de leur histoire...