Lille s'en est remis

  • A
  • A
Lille s'en est remis
Partagez sur :

Lille a effacé une partie de sa déception après son élimination en Ligue des champions en milieu de semaine. Sur leur pelouse, les Nordistes ont dominé Dijon (2-0) ce dimanche, lors de la 17e journée de Ligue 1, grâce à des buts de Moussa Sow et Eden Hazard. Une victoire qui leur permet de préparer sereinement le déplacement à Paris le week-end prochain.

Lille a effacé une partie de sa déception après son élimination en Ligue des champions en milieu de semaine. Sur leur pelouse, les Nordistes ont dominé Dijon (2-0) ce dimanche, lors de la 17e journée de Ligue 1, grâce à des buts de Moussa Sow et Eden Hazard. Une victoire qui leur permet de préparer sereinement le déplacement à Paris le week-end prochain. Une victoire pour oublier, Lille en avait besoin et l'a obtenue. Quatre jours après leur élimination en Ligue des champions, les Nordistes ont retrouvé l'ordinaire de la Ligue 1 en s'imposant face à Dijon (2-0) ce dimanche, lors de la 17e journée. Cette rencontre face au promu bourguignon n'était pas forcément existante sur le papier, pas autant que le déplacement au Parc des Princes pour affronter le PSG dans une semaine. Mais elle s'est transformée en passage obligé pour regagner de la confiance. Contre Paris, les Lillois sauront davantage s'ils ont bien digéré cette campagne européenne écourtée. Parce que l'adversité sera d'une autre nature que celle proposée par Dijon. Il fallait un succès au Losc pour chasser une partie de ses doutes et c'est ce qu'il a fait. Dans son discours d'avant-match, Rudi Garcia avait justement insisté sur ce point. Car le Championnat reste la priorité numéro un de son club, avec la perspective de jouer la Ligue des champions dans son nouveau stade la saison prochaine. Pas question de creuser son retard sur Montpellier et Paris au classement. Et là encore, mission accomplie puisque Lille conserve sa place sur le podium, à deux points des deux équipes de tête. Sur la forme, la soirée lilloise est donc réussie. Sur le fond, il y a peut-être matière à discuter. Pas de la domination du Losc, techniquement au-dessus de son adversaire, mais de certaines hésitations dans ses enchaînements et d'un manque d'efficacité en attaque malgré les deux buts inscrits. Garcia: "On a tourné la page, on est à fond dans le Championnat" Hésitants en début de match, à l'image de Landreau pas vraiment serein dans ses sorties aériennes, les Nordistes se rendaient toutefois la partie facile en marquant rapidement un premier but. Peu après le quart d'heure de jeu, après un déboulé et un centre venu de la droite de Mathieu Debuchy, Moussa Sow trompait facilement de la tête le gardien dijonnais (1-0, 17e) pour inscrire son sixième but de la saison. Cet avantage aurait pu voler en éclats si Thomas Guerbert n'avait pas trouvé le poteau, lui aussi sur une tête, juste avant la pause (44e). Et un peu plus de dix minutes après le retour des vestiaires, Lille doublait la mise d'un magnifique mouvement initié et conclu par Eden Hazard, aidé par la technique de Joe Cole et Sow, passeur décisif, avant de marquer à bout portant (2-0, 58e). L'addition aurait largement pu être plus salée pour les Dijonnais si Sow (67e) et Cole, d'un superbe ciseau dans la surface (78e) puis d'un tir rasant (90e), avaient eu plus de réussite. Mais Garcia s'en consolera bien vite, lui qui a apprécié la maîtrise collective de ses joueurs en deuxième période. "L'équipe a fait le boulot. On a mal débuté la rencontre. On avait peur d'avoir un passage à vide, on l'a eu dès le départ, a réagi l'entraîneur lillois devant la caméra de Foot+. En deuxième période, j'ai aimé mon équipe. On s'est créé des occasions, on a su faire du spectacle à l'image du poteau de Joe Cole. Ça montre qu'on a tourné la page, et qu'on est à fond dans le Championnat. On est tout proche des premiers. Pour l'instant, on est dans les trois premiers. Il faut y rester." Le PSG est prévenu. Lille s'en est remis.