Lille refait des siennes

  • A
  • A
Lille refait des siennes
Partagez sur :

Alors que l'OM et Brest concédaient le nul à domicile, respectivement devant Lens et Sochaux, Le Losc s'est imposé samedi en terre caennaise (5-2) à l'occasion de la 13e journée de Ligue 1. Au classement, et en attendant les résultats du PSG et Rennes dimanche, les hommes de Garcia grimpent à la deuxième place provisoire.

Alors que l'OM et Brest concédaient le nul à domicile, respectivement devant Lens et Sochaux, Le Losc s'est imposé samedi en terre caennaise (5-2) à l'occasion de la 13e journée de Ligue 1. Au classement, et en attendant les résultats du PSG et Rennes dimanche, les hommes de Garcia grimpent à la deuxième place provisoire. Gregory Tafforeau avait vu juste. "En ce moment, Lille, ça vaut plus que Marseille et Lyon. C'est pour moi la meilleure équipe de Ligue 1. Gagner serait un superbe exploit !", estimait le latéral gauche normand à la veille de Caen-Losc, dernier match de la 13e journée de Ligue 1 programmé samedi soir. On pourrait penser que le jugement du défenseur a été altéré en raison de son passé nordiste, huit ans chez les Dogues, et on n'aurait peut-être pas totalement tort. Mais après ce qui s'est passé à d'Ornano samedi soir, Tafforeau se rapproche de la vérité. Si les hommes de Garcia n'ont pas écrasé de leur talent les joueurs de Dumas, ni donné une leçon de football en forme d'humiliation à leurs hôtes, le score peut marquer les esprits. Ce 5-2 a en tout cas offert à Moussa Sow l'opportunité de s'offrir un triplé (25e, 34e, 45e+1) et de grimper du coup en tête du classement des canonniers de l'Hexagone en compagnie de Youssef El Arabi. Le jeune talent normand, buteur samedi, a d'ailleurs cru relancer les siens en réduisant la marque peu avant la pause (1-2, 40e), le troisième but de Sow, dans le temps additionnel, arrivant alors comme un coup de poignard (1-3, 45e+1). Où va Caen ? Un scenario qui se répétera en seconde période avec le but de l'espoir signé Kandia Traoré (2-3, 88e), enterré par Gervinho (2-4, 90e+1) et Beria (2-5, 90e+1). Cette victoire propulse provisoirement Lille au rang de dauphin de Brest mais surtout dessine une tendance, celle d'un Losc retrouvé. Avec huit buts inscrits en deux matches, après le 3-1 infligé à Brest (12e j.), les Dogues semblent épouser le rythme de la saison dernière. "On a pris encore deux buts mais ce que je retiens, c'est qu'on est deuxième. Reste à trouver la régularité pour bonifier tout ça", confiait Rami sur Orange Sport. On imagine alors Lille se mettre à enchaîner les bonnes séries. Il est loin en tout cas le revers contre l'OM à domicile (1-3, 10e j.), comme il est très loin le dernier succès de Caen. Franck Dumas et ses joueurs courent après une victoire depuis le 22 septembre, c'était en terre vauclusienne face à Arles-Avignon en seizièmes de finale de la Coupe de la Ligue (1-0).