Lille pense à Ménez

  • A
  • A
Lille pense à Ménez
Partagez sur :

Gervinho finalement sur le départ pour Arsenal, les Champions de France lillois auraient déjà en tête le nom de son remplaçant. Selon la Gazzetta dello Sport, l'international français de la Roma, Jérémy Ménez, pourrait représenter une alternative de choix plutôt qu'un Dimitri Payet pour lequel l'ASSE se montre décidément bien gourmande.

Gervinho finalement sur le départ pour Arsenal, les Champions de France lillois auraient déjà en tête le nom de son remplaçant. Selon la Gazzetta dello Sport, l'international français de la Roma, Jérémy Ménez, pourrait représenter une alternative de choix plutôt qu'un Dimitri Payet pour lequel l'ASSE se montre décidément bien gourmande. Les supporters lillois devront probablement se faire une raison. Après avoir entrevu l'espoir de conserver Gervinho, le Losc, qui avait formulé une offre de prolongation à son joueur, doit se résoudre à voir l'attaquant ivoirien évoluer sous d'autres couleurs la saison prochaine. Les Champions de France, s'ils n'ont entre les mains aucune offre concrète à ce jour, concèdent l'ouverture de négociations imminentes dans les colonnes de L'Equipe: "On va discuter avec Arsenal", confirme ainsi Frédéric Paquet. Une perspective qui active du même coup la recherche d'un successeur à Gervinho, qui sur le front de l'attaque lilloise pesait quinze buts inscrits en Ligue 1. Si Dimitri Payet représentait le candidat idéal pour pallier à cette défection, les conditions financières de l'arrivée dans le Nord de l'attaquant stéphanois paraissent à ce jour très délicates à réunir, l'ASSE et ses dirigeants se montrant particulièrement gourmands avec une exigence fixée à 15 millions d'euros. D'où l'apparition d'un plan B qui n'en a que le nom. Dans une impasse à la Roma, où le départ de Vincenzo Montella n'appelle pas d'évolution positive le concernant, l'attaquant international (5 sélections) Jérémy Ménez serait, selon la Gazzetta dello Sport, dans les petits papiers lillois. Pedretti et Basa attenus à Luchin vendredi A 24 ans, Ménez, dont le transfert à l'AC Milan, encore annoncé imminent la semaine dernière, ne semble plus d'actualité, pourrait étudier avec attention l'offre lilloise qui, au-delà d'un retour en France, trois ans après son départ de l'Hexagone pour rejoindre la Serie A, lui assurerait de renouer avec la Ligue des champions, que s'apprête à disputer le Losc. Egalement pisté par les deux frères ennemis, le PSG et l'OM, l'intéressé attise les convoitises et impose lui aussi un investissement conséquent : on évoque la somme de 12 millions d'euros que le président Michel Seydoux serait prêt à débourser grâce, non seulement au transfert de Gervinho, estimé par la presse anglaise à 16 millions d'euros, mais aussi grâce à une augmentation des fonds propres, acté mercredi par le club, à hauteur de 20 millions d'euros (voir par ailleurs). Dès vendredi, et en attenant que décante ce dossier, le Losc pousuivra quoi qu'il arrive son recrutement, déjà entamé avec la signature du jeune Nantais Ronny Rodelin, avec la visite médicale au domaine de Luchin de l'Auxerrois Benoît Pedretti, suivi de près par le défenseur du Lokomotiv Moscou et successeur quant à lui d'Adil Rami, le Monténégrin Marko Basa, dont la signature n'est plus soumise qu'au règlement de formalités administratives.