Lille marche sur l'eau

  • A
  • A
Lille marche sur l'eau
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le Losc, à qui rien ne résiste, reçoit Le Mans dans le cadre de la 18e journée, dimanche.

Sur une série de quatre victoire en Ligue 1, qualifié pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa, le Losc a vu le permis de construire de son stade accepté. De quoi accueillir Le Mans dans la bonne humeur, dimanche.Un ciel sans nuage. Le Losc se dirige vers les fêtes dans une sorte d'allégresse à laquelle pas grand-chose ne semble pouvoir résister. Ainsi, jeudi, les hommes de Rudi Garcia sont allés décrocher leur place pour les seizièmes de finale de la Ligue Europa face au Slavia Prague (3-1). Une victoire pas si simple, mais l'essentiel était dans la qualification pour les seizièmes de finale, où ils rencontreront les Turcs de Fenerbahçe. "On a assuré l'essentiel, à savoir la qualification. Je pense qu'on l'a bien fait ce soir. On a un peu souffert en début de seconde mi-temps mais on a su tenir après la réduction du score, avant de prendre le large sur la fin", explique ainsi un Yohan Cabaye retrouvé sur le site officiel du club.Au-delà du sportif, auquel on peut ajouter les quatre victoires de rang en Ligue 1 toutes conclues par quatre buts inscrits, l'avenir du club s'annonce également rayonnant. Ainsi, jeudi, les maires de Lezennes et Villeneuve d'Ascq, Marc Godefroy et Gérard Caudron, ont signé le permis de construire du Grand Stade Lille Métropole. Avec cette nouvelle enceinte, qui sera livrée en juillet 2012, le club peut donc commencer à voir loin. "Cette signature du permis de construire est une bonne nouvelle, un très joli cadeau de Noël pour le LOSC mais aussi pour toute la métropole lilloise qui pourra avoir un outil extraordinaire à sa disposition", explique ainsi Michel Seydoux, le PDG du club.Pour conclure cette année, il reste tout de même deux rencontres. Les Lillois s'apprêtent donc à accueillir Le Mans, mal en point au classement, mais qui reste sur deux victoires à l'arraché face à Valenciennes (2-1) et Grenoble (1-0), avec à la tête de l'effectif un Arnaud Cormier encore invaincu depuis son arrivée. "Il reste encore deux matches de Ligue 1 avant la trêve. A nous de tout mettre en oeuvre pour prendre un maximum de points, explique Mickaël Landreau, de retour à son meilleur niveau, avant de préciser : "Quand on est dans une bonne dynamique, c'est plus facile de répéter les efforts. Cela ne sera pas simple contre Le Mans et on devra une nouvelle fois aller au combat"