Lille, la réussite en moins

  • A
  • A
Lille, la réussite en moins
Partagez sur :

Lille peut avoir des regrets. Dominateurs, les Nordistes ont concédé le match nul à Toulouse (0-0) vendredi, en match avancé de la 14e journée de Ligue 1. Sow a manqué un penalty, sorti par un Ahamada décisif sur sa ligne. Le Losc ne se rassure pas à quatre jours d'un déplacement important à Moscou mardi en Ligue des champions, à l'occasion de la 5e journée du groupe B.

Lille peut avoir des regrets. Dominateurs, les Nordistes ont concédé le match nul à Toulouse (0-0) vendredi, en match avancé de la 14e journée de Ligue 1. Sow a manqué un penalty, sorti par un Ahamada décisif sur sa ligne. Le Losc ne se rassure pas à quatre jours d'un déplacement important à Moscou mardi en Ligue des champions, à l'occasion de la 5e journée du groupe B. Lille avance à petits pas. Après Valenciennes (0-0) et l'Evian-Thonon-Gaillard (1-1), le Losc a concédé un troisième match nul consécutif vendredi à Toulouse (0-0), en match avancé de la 14e journée de Ligue 1. Pas de péril en la demeure puisque les Nordistes, qui n'ont plus perdu en championnat depuis trois mois (défaite contre Montpellier 0-1 le 14 août), sont assurés de rester sur le podium une semaine de plus et poursuivent leur série d'invincibilité (12 matches désormais). Mais ce résultat est un brin inquiétant, à quatre jours d'un déplacement très important à Moscou, pour affronter le CSKA en Ligue des champions. Forcément, ce match en Russie trottait dans les têtes lilloises à l'heure de défier le TFC. Après avoir obtenu l'accord de la LFP d'avancer la rencontre pour mieux la préparer, Rudi Garcia avait choisi de ménager certains de ses joueurs cadres. Eden Hazard, qui a joué l'intégralité de France-Belgique mardi soir, en faisait partie et n'a disputé que la dernière demi-heure au Stadium. Aux absences sur blessure de Benoît Pedretti (hanche) et Marko Basa (épaule) s'ajoutait également la suspension de Mathieu Debuchy. Mais la logique de turnover aurait de toute façon prévalu dans l'esprit de l'entraîneur lillois, du moins en défense et au milieu de terrain. Mavuba: "Il y avait la place pour gagner" Parce qu'en attaque, Garcia souhaite installer certains joueurs pour favoriser les automatismes dans un secteur encore en rodage. Moussa Sow, Joe Cole et Dimitri Payet composaient donc le trident offensif qui, une fois encore, a cruellement manqué de réussite. Le premier, pour avoir manqué un penalty en seconde période (52e), après une faute à la limite de la surface de réparation de Braaten sur Beria. Le second, pour avoir manqué de percussion dans ses choix et pour une occasion en or ratée devant le but déserté par Ahamada (64e). Le troisième, à l'origine de la passe vers Cole, a touché de nombreux ballons sans pour autant les exploiter convenablement. "Il y a beaucoup de regrets. Il y avait la place pour gagner, avec un penalty et deux occasions, a énuméré Rio Mavuba, le capitaine lillois, après la rencontre devant les caméras de Foot+. Le gardien fait un gros match. Après on ne prend pas de but, c'est un bon point quand même. De ne pas encaisser de but, c'est le côté positif." Ce constat est plein de pragmatisme de la part de Mavuba, mais ne cache pas certaines carences dans le jeu du Losc. Notamment l'animation offensive et la finition, malgré la présence dans ses rangs du meilleur buteur de la saison dernière.