Lille fait le minimum

  • A
  • A
Lille fait le minimum
Partagez sur :

Le Losc a obtenu ce jeudi soir son premier succès de la saison en Ligue Europa. Les hommes de Rudi Garcia l'ont emporté sur la plus courte des marges face à une bien faible équipe du Levski Sofia, grâce à une réalisation de Chedjou (1-0). Les Nordistes sont désormais deuxièmes du groupe C derrière l'intouchable Sporting Lisbonne.

Lille est relancé. Le Losc a obtenu ce jeudi soir son premier succès de la saison en Ligue Europa. Les hommes de Rudi Garcia l'ont emporté sur la plus courte des marges face à une bien faible équipe du Levski Sofia, grâce à une réalisation de Chedjou (1-0). Les Nordistes sont désormais deuxièmes du groupe C derrière l'intouchable Sporting Lisbonne. Il aura fallu environ vingt minutes au Losc pour se mettre en route face au Levski Sofia, ce jeudi soir au Stadium, lors de la troisième journée de Ligue Europa. Le temps que l'équipe nordiste digère les sept changements opérés par son entraîneur, Rudi Garcia, par rapport au déplacement à Lyon, dimanche dernier en Ligue 1. Au revoir les titulaires habituels Mathieu Debuchy, Adil Rami, Rio Mavuba, Yohan Cabaye, Moussa Sow ou autres Gervinho. Bonjour les jeunes Jerry Vandam et Idrissa Gana Gueye, tous deux âgés de vingt-et-un ans. Il aura donc fallu attendre une lourde frappe du gauche de Ludovic Obraniak sur la barre transversale de Bozhidar Mitrev (18e) pour que la défense de l'actuel leader du championnat de Bulgarie, alors la plus mauvaise du groupe C avec sept buts encaissés, dont cinq contre le Sporting Lisbonne, commence à battre de l'aile. A peine Mitrev avait-il repris son souffle qu'Eden Hazard le pilonnait à nouveau avec un joli tir du droit (23e). A la demi-heure de jeu, le portier bulgare paraissait enfin battu, mais la tentative de Florent Balmont flirtait avec l'un de ses montants (31e). En réalité, il aura fallu patienter jusqu'à la seconde période pour voir les Lillois concrétiser leurs nombreuses occasions. C'est Aurélien Chedjou, d'un coup de tête puissant, qui libéra les Dogues (1-0, 49e). Pas plus, pas moins ! Quoique... A l'exception d'un face-à-face perdu par Obraniak (59e), le Losc n'a plus maîtrisé grand-chose en fin de rencontre, reculant même de manière très dangereuse devant les timides offensives ennemies signées Yordan Miliev (79e, 86e), Dustley Mulder (82e) puis Vladimir Gadzhev (90e+3). Le minimum syndical. Alors, certes, Lille, qui accueillera l'Olympique de Marseille dimanche prochain en championnat, pour le choc de la dixième journée, ne fait pas de la coupe d'Europe une priorité, c'est une certitude au vu de son onze de départ. Mais Lille n'a pas non plus dilapidé ses chances de se qualifier pour les seizièmes de finale, puisque les coéquipiers de Mickaël Landreau passent devant leurs adversaires du jour au classement du groupe C. Ils sont maintenant deuxièmes derrière l'intouchable Sporting Lisbonne, tombeur de La Gantoise (5-1). Et comme l'appétit vient en mangeant, on peut tout imaginer. Même une victoire dans quinze jours à Sofia.