Lille fait le boulot

  • A
  • A
Lille fait le boulot
Partagez sur :

Tombeur de Forbach au tour précédent (3-1), Lille a éliminé un nouveau club de CFA 2 dimanche à l'occasion des seizièmes de finale de la Coupe de France. Le Losc s'est cette fois imposé face à son voisin Wasquehal (1-0), grâce à un but de De Melo (40e). Les hommes de Régis Bogaert quittent ainsi la compétition la tête haute, eux qui avaient réussi un exploit face à Auxerre en 32èmes de finale (2-1).

Tombeur de Forbach au tour précédent (3-1), Lille a éliminé un nouveau club de CFA 2 dimanche à l'occasion des seizièmes de finale de la Coupe de France. Le Losc s'est cette fois imposé face à son voisin Wasquehal (1-0), grâce à un but de De Melo (40e). Les hommes de Régis Bogaert quittent ainsi la compétition la tête haute, eux qui avaient réussi un exploit face à Auxerre en 32èmes de finale (2-1). Plus que jamais leader de Ligue 1 après son succès face à Nancy (3-0), mercredi en match en retard de la 18e journée de Ligue 1, Lille avait rendez-vous avec son voisin Wasquehal, dimanche en seizièmes de finale de la Coupe de France. Un derby du Nord disputé dans une ambiance particulière suite aux déclarations d'avant-match du président de Wasquehal, Gérard Vignoble, qui est aussi le maire de la ville et qui a multiplié les attaques à l'encontre du Losc et de son président Michel Seydoux, coupable selon lui d'avoir empêché son club d'évoluer au Stadium lors du tour précédent face à Auxerre (2-1), et de n'avoir accordé qu'un nombre limité de places aux supporters de l'Entente pour ce seizième de finale. Une polémique qui, tout comme la pelouse très grasse du Stadium, n'a pas vraiment déstabilisé le leader de Ligue 1. Rapidement dans leurs matches, les Dogues, qui évoluaient pour l'occasion sans certains cadres laissés au repos (Cabaye, Hazard, Sow, Chedjou, Béria) se créent les premières occasions. Après un coup franc lointain de Rami, directement dans les gants de Géré (5e), c'est Gervinho, lancé dans la profondeur, qui voit sa frappe croisée être contrée de justesse par Enyeama et filer en corner (6e). Et la pression lilloise s'intensifie. Sur un centre venu de la droite de Mathieu Debuchy, son frère Grégoire ajuste mal sa tête en retrait. Gervinho intercepte et centre pour De Melo, dont la reprise à bout portant est une nouvelle fois contrée par Enyeama, qui permet à son gardien de se saisir du cuir (9e). Nantes au prochain tour Arc-boutés en défense, les pensionnaires de CFA 2 parviennent toutefois à sortir peu à peu la tête de l'eau et se montrent à leur tour dangereux, à la suite d'un centre rentrant de Grégoire Debuchy, dégagé de la tête par son frère (27e). Puis sur un corner tendu de Lorthiois, Rozenhal dévie involontairement en direction de son propre but, mais Landreau se couche bien (28e). Alors que les débats semblent s'équilibrer, le Losc va faire la différence au moment opportun. Sur un coup franc lointain tiré depuis le côté gauche par Obraniak, De Melo s'élève plus haut que tout le monde pour marquer d'une tête croisée avec l'aide du poteau (1-0, 40e). Une ouverture du score concédée juste avant le repos difficile à encaisser pour Wasquehal. Menés au score par Auxerre lors du tour précédent avant de renverser la tendance grâce à deux buts inscrits en toute fin de match, les hommes de Régis Bogaert espéraient en secret réaliser le même coup. Ils sont d'ailleurs tout proche d'égaliser dès le retour des vestiaires. A la suite d'un ballon perdu par Rami sur la droite de la surface, Mayonbo frappe dans un angle fermé. Landreau repousse mais directement sur Merveillie, dont la reprise du plat du pied est sortie de justesse par le tacle glissé de Rozenhal (53e). Une très chaude alerte pour les Lillois, qui réagissent par un coup franc enroulé d'Obraniak, repoussé par les mains fermes de Géré (66e). Dans la foulée, le gardien de Wasquehal est de nouveau décisif en déviant du pied un centre de l'international polonais, prolongé par Gervinho (67e). Malgré une domination intense des hommes de Rudi Garcia en fin de match, le score n'évoluera plus. Le Losc poursuit l'aventure en Coupe de France au détriment de l'ES Wasquehal qui n'aura pas démérité. Les Lillois accueilleront Nantes en huitièmes de finale.