Lille, Européen convaincu ?

  • A
  • A
Lille, Européen convaincu ?
Partagez sur :

A l'heure de disputer jeudi, sur sa pelouse, face aux Belges de La Gantoise un dernier match de poule décisif pour la poursuite de sa campagne en Ligue Europa, le Losc, souvent décevant cette saison sur le front de l'Europe, pose question: leaders de la L1 à presque mi-championnat, les Nordistes ont-ils intérêt à poursuivre l'aventure continentale ? Les joueurs de Rudi Garcia, à l'image d'Eden Hazard, motivé comme jamais par ce derby, affirment ne viser que la victoire...

A l'heure de disputer jeudi, sur sa pelouse, face aux Belges de La Gantoise un dernier match de poule décisif pour la poursuite de sa campagne en Ligue Europa, le Losc, souvent décevant cette saison sur le front de l'Europe, pose question: leaders de la L1 à presque mi-championnat, les Nordistes ont-ils intérêt à poursuivre l'aventure continentale ? Les joueurs de Rudi Garcia, à l'image d'Eden Hazard, motivé comme jamais par ce derby, affirment ne viser que la victoire... Deux défaites, deux matches nuls, cinq malheureux buts inscrits et une seule victoire sur la plus petite marge (1-0) face au Levski Sofia: le parcours du Losc au cours de cette phase de poules de la Ligue Europa s'avère cette saison aussi laborieux que les Nordistes sont impressionnants sur le front du championnat, où les hommes de Rudi Garcia, qui n'ont connu qu'une seule défaite pour six victoires lors de leurs neuf derniers matches, occupent le fauteuil de leader après dix-sept journées et font plus que jamais, selon bon nombre d'observateurs, figure de candidats au titre. Pourtant, en dépit de cette campagne sans saveur, et si la première place de la poule est accaparée par le Sporting, les Lillois (troisièmes avec 5 points) restent dans les clous en tant que deuxièmes pour la qualification en seizièmes de finale, dont les portes s'ouvriraient en cas de victoire ce jeudi, au Stadium Nord de Villeneuve d'Ascq, face aux voisins belges de La Gantoise (deuxièmes avec 7 points, qui à l'aller avaient contraint Rio Mavuba et les siens au match nul 1-1). Le contrat est simple et pourtant, une question demeure sur la réelle opportunité pour le Losc de continuer à chasser un deuxième lièvre quand il n'a jamais semblé aussi proche d'assouvir sa quête en Ligue 1... Hazard: "Pour moi, c'est toujours particulier de jouer contre eux..." D'autant que Rudi Garcia n'a pas toujours donné l'impression de jouer le coup à fond dans cette Ligue Europa, alignant le plus souvent des formations mixtes, privées de ses cadres habituels, laissés au repos pour mieux briller en Ligue 1. Un pari gagnant puisqu'il permet à son équipe d'être aujourd'hui toujours en lice sur les deux tableaux et en mesure de rejoindre le PSG en seizièmes de finale en cas de succès sur une équipe de La Gantoise qui, en deux déplacements européens pour autant de défaites, a déjà concédé huit buts... Là où le Losc peut se prévaloir d'un bilan quasi-parfait à domicile face aux formations d'outre-Quiévrain (voir par ailleurs). D'ailleurs, pas question de laisser place au débat du côté des joueurs lillois, qui dès le coup de sifflet final à Lisbonne, il y a quinze jours (0-1), ne laissaient planer aucun doute sur leurs motivations. "On a notre destin entre nos mains. Tout va se jouer sur le dernier match ; pour moi, c'est toujours particulier de jouer contre eux", déclarait ainsi un Eden Hazard qui, plus qu'aucun autre de ses partenaires, aura à coeur de briller face à ses compatriotes. Le petit prodige lillois, s'il fait l'unanimité de ce côté-ci de la frontière, est loin d'être prophète en son pays, où on attend notamment toujours de le voir réveiller la sélection nationale. "Depuis Enzo Scifo, on n'avait pas vu un tel joueur, note sur le site nordeclair.fr Stéphane Pauwels, consultant sur la RTBF. Il est hors normes. Mais vous savez, si Eden avait été bilingue (franco-flamand, ndlr) et s'il avait joué à Anderlecht, il aurait déjà sa statue à côté du Manneken-Pis..." Indépendamment du forfait de Gervinho, pour Hazard, qui souffre du manque d'exposition médiatique de la Ligue 1 en Belgique, ce match, c'est une certitude, se pose là. "Après le tirage, on nous plaçait parmi les favoris du groupe, note l'intéressé sur le site du club. Puis on a vu qu'on a été en difficulté sur certains rendez-vous. Mais là, nous n'avons plus le choix: on doit gagner !" Le doute n'est plus permis.