Lille enfin d'attaque ?

  • A
  • A
Lille enfin d'attaque ?
Partagez sur :

Soulagé par sa première victoire de la saison obtenue à Caen le week-end dernier (2-1), Lille reste fidèle à ses principes de jeu mais peine dans la finition. Ni Sow, meilleur buteur de Ligue 1 en 2010-2011, ni Hazard ni Payet n'ont encore trouvé le chemin des filets. Le Losc prendra-t-il à défaut l'OM, dimanche soir en clôture de la 4e journée, s'il affiche les mêmes lacunes ?

Soulagé par sa première victoire de la saison obtenue à Caen le week-end dernier (2-1), Lille reste fidèle à ses principes de jeu mais peine dans la finition. Ni Sow, meilleur buteur de Ligue 1 en 2010-2011, ni Hazard ni Payet n'ont encore trouvé le chemin des filets. Le Losc prendra-t-il à défaut l'OM, dimanche soir en clôture de la 4e journée, s'il affiche les mêmes lacunes ? Trois matches, trois buts. Mais aucun inscrit par un attaquant. Si Lille s'est imposé à Caen le week-end dernier, décrochant ainsi sa première victoire de la saison (2-1), tous les voyants ne sont pas encore au vert pour le champion de France. Oui, le Losc pratique toujours un football aussi attrayant. Et oui, sa mainmise technique dans l'entrejeu reste l'un de ses principaux atouts. Mais si les Dogues veulent réussir un exercice aussi brillant que le précédent, qu'ils ont conclu par un doublé championnat-Coupe de France, ils vont devoir réapprendre à ne pas gâcher devant le but adverse. A Caen, c'était flagrant. Moussa Sow, meilleur buteur de Ligue 1 en 2010-2011, a eu plusieurs occasions franches mais ce sont Benoît Pedretti, un milieu de terrain, et Mathieu Debuchy, un défenseur, qui ont offert les trois points au Losc. "On a manqué de réussite, on a frappé la barre, le poteau. Et puis Alexis Thébaux (le gardien normand, ndlr) a aussi fait une très belle première période, a minimisé Rudi Garcia sur le site du club. On a eu le mérite de ne pas se décourager, de pousser et de jouer notre jeu." Un jeu tout en percussion, en changements de rythme, qui a permis aux Lillois de s'en sortir. Sow suivi par le PSG, Hazard par Arsenal... Cela suffira-t-il contre l'Olympique de Marseille, dimanche soir en clôture de la quatrième journée ? La question se pose plutôt sur le long terme car le Losc est bien sûr capable, sur un match, de l'emporter grâce à son collectif. Mais si Moussa Sow, par ailleurs contacté par le PSG, Eden Hazard, qu'Arsenal convoiterait toujours, et Dimitri Payet, arrivé durant l'intersaison en provenance de Saint-Etienne, ne retrouvent pas vite l'efficacité qui était la leur la saison dernière, et que pouvait aussi avoir un joueur comme Gervinho, il sera difficile pour les Dogues d'être aussi réguliers qu'en 2010-2011. "Il faut juste qu'on améliore la finition, a déclaré Rio Mavuba sur LoscTV après le succès obtenu face au Stade Malherbe, préférant se concentrer sur le résultat et la manière plutôt que sur ce petit problème de réalisme. Sur nos trois matches, dans le contenu c'était intéressant. Et on se devait d'en gagner au moins un, c'était le strict minimum. On a su le faire malgré le nombre assez conséquent d'occasions qu'on a eues. On a quand même mis deux buts..." Tant que les résultats sont là, la confiance suivra. Mais il ne faudrait pas que les attaquants nordistes se taisent trop longtemps. Car à ce poste-là, le doute est le pire ennemi.