Lille cède du terrain

  • A
  • A
Lille cède du terrain
@ Le Progrès
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lille s'est incliné sur la pelouse de Valenciennes (0-1).

LIGUE 1 - Lille s'est incliné sur la pelouse de Valenciennes (0-1). Entre désillusion et regain d'espoir, Lille avait joué le grand écart ces dernières semaines s'inclinant sur la pelouse du leader bordelais (3-1) avant de se reprendre brillamment face à Montpellier balayé 4-1 lors de la précédente journée. Une certaine instabilité qui pouvait s'avérer fatale alors que le Losc, aux portes du podium à l'heure de se déplacer à Valenciennes pour le compte de la 31e journée de Ligue 1, figurait parmi les prétendants à la Ligue des champions la saison prochaine. A l'aise dans la chaleur du Stadium – les Dogues pointant en tête du classement à domicile, les Lillois se montrent plus frileux lorsqu'il s'agit d'évoluer hors de leur terre. Un constat un nouvelle fois confirmé, samedi, par une défaite sur la pelouse de Nungesser (0-1). Au coup d'envoi du match, Lille avance de sérieux arguments. Son trio offensif composé de Gervinho, Frau et Hazard a de quoi inquiéter la défense valenciennoise et les 56 buts déjà inscrits par les Dogues en championnat cette saison - le meilleur total de L1 – aussi. Eden Hazard ne tarde ainsi pas à s'illustrer dans le camp adverse mais son centre travaillé pour Gervinho trouve Penneteau qui fait également face à une frappe de Balmont (4e). Bien présent en ce début de rencontre, le portier valenciennois doit par la suite s'en remettre à sa bonne étoile alors que Chedjou, sur un centre de Cabaye, expédie sa reprise de la tête sur la barre transversale (24e). Un petit coup de pousse qui laisse VA reprendre espoir en ces forces. Samassa unique buteur A un quart d'heure de la pause, les hommes de Philippe Montanier posent le pied sur le ballon, les contres du début de match se transforment alors plus volontiers en véritables mouvements offensifs. Et la défense lilloise commence à douter. Sur une mauvaise relance, Cohade tente le coup de l'entrée de la surface (32e) sans succès. Une impuissance dont Valenciennes, trop imprécis dans la finition, doit finalement s'accommoder. Piqués au vif, les Lillois lancent leurs dernières contre-attaques avant le coup de sifflet de l'arbitre. Si Frau oblige Penneteau à la parade (44e), Gervinho n'est pas en reste face au portier valenciennois (43e). L'Ivoirien, atout décisif pour les ambitions lilloises en cette fin de saison, lorgne, de sa frappe du droit, vers la lucarne mais Penneteau dévie d'une main habile. A l'heure de regagner les vestiaires, si le tableau d'affichage offre un triste 0-0, le public de Nungesser n'a pas eu à se plaindre du spectacle. Un score qui a toutefois dû faire réagir Rudy Garcia. De fait, au retour sur la pelouse, Lille tente de se mettre à l'abri rapidement mais force est de constater que l'envie n'est pas suffisante. A trop se chercher, le Losc laisse une nouvelle fois son adversaire croire en ses chances. Et Samassa, de retour après une absence de plus de trois mois, se charge de concrétiser les rêves de VA, sur une reprise victorieuse à bout portant d'un centre de Ducourtioux (1-0, 81e). S'ils conservent provisoirement leur cinquième rang au classement en attendant les rencontres prévues dimanche, les Lillois voient le podium leur échapper un peu plus.