Lille candidat au podium

  • A
  • A
Lille candidat au podium
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Vainqueur du Mans samedi (2-1), le Losc remonte sur le podium.

LIGUE 1 - Vainqueur du Mans samedi (2-1), le Losc remonte sur le podium. Battu lors du derby à Valenciennes début avril (0-1), ce qui l'avait fait reculer à la sixième place du classement, le Losc a depuis parfaitement redressé la barre. Auteur d'un nul très encourageant à Gerland face à Lyon (1-1), les Dogues ont en effet enchaîné par un large succès à domicile face à Monaco (4-0) et une victoire acquise dans la douleur au Mans (2-1), samedi à l'occasion de la 34e journée de Ligue 1. Pour cette rencontre à Léon-Bollée, l'entraîneur nordiste était privé de deux joueurs clés, Adil Rami et Florent Balmont, tous deux blessés. Malgré ces absences, les Nordistes se mettent rapidement en évidence. Servi à l'entrée de la surface côté gauche, Cabaye temporise et lance parfaitement Emerson dans le couloir. Le Brésilien adresse un centre à ras de terre parfaitement dosé que De Melo pousse au fond des filets du bout du pied (1-0, 13e). Il faut attendre la seconde période pour voir les locaux réagir. Sur une longue ouverture prolongée de la tête par Le Tallec, Maïga remporte son duel face à Béria, illégalement selon les Lillois, et trompe Landreau du plat du pied (1-1, 55e). Montpellier recule d'un cran Les joueurs de Rudi Garcia poussent toutefois en fin de match et parviennent à reprendre l'avantage. Lancé sur la gauche de la surface, Gervinho est bousculé par Hérold Goulon qui venait de faire son entrée en jeu. L'arbitre accorde un penalty transformé par Cabaye (2-1, 79e). Grâce à ce succès, les Lillois restent dans le sillage du leader marseillais et de son dauphin auxerrois et donc en course pour la Ligue des champions. De leur côté, les Manceaux se rapprochent encore un peu plus de la Ligue 2. Contrairement au Losc, Montpellier a perdu des points précieux en étant accroché sur la pelouse de Nancy (0-0). Sans leur maître à jouer Alberto Costa, suspendu, les troupes de René Girard ont semblé en manque cruel d'inspiration face à des Lorrains qui eux ont souffert de l'absence de leurs meilleurs atouts offensifs, Youssouf Hadji et Issiar Dia. Avec ce cinquième match consécutif sans victoire en championnat (une défaite suivie de quatre nuls), les Héraultais chutent ainsi du podium au profit des Lillois et ne comptent qu'une longueur d'avance sur l'Olympique Lyonnais dont le match prévu face à Monaco ce samedi, a été repoussé au 12 mai prochain pour permettre aux Gones d'économiser leurs forces pour la demi-finale de Ligue des champions face au Bayern Munich.