Lille au rendez-vous

  • A
  • A
Lille au rendez-vous
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE EUROPA - Vainqueur des Roumains de Vaslui (2-0), le Losc est qualifié.

LIGUE EUROPA - Vainqueur des Roumains de Vaslui (2-0), le Losc est qualifié. "L'essentiel est fait". Rudi Garcia et Adil Rami ont accordé leur violon au moment de confier leurs impressions sur l'antenne de Canal+Sport au terme du barrage retour de la Ligue Europa remporté sans briller. Si seule la victoire est belle, alors le Losc a passé une bonne soirée en compostant son billet pour la phase de poules de l'autre compétition européenne. Une qualification qui a malgré tout mis du temps à se dessiner, la faute au jeu rugueux du FC Vaslui, troisième du dernier championnat de Roumanie. "Au match aller, c'était la même chose. Ils ne jouent pas au ballon, ils mettent des coups, ils parlent. A nous de mettre un peu plus de folie", constatait Yohan Cabaye à la pause de ce match retour alors que les deux équipes regagnaient les vestiaires sur un score nul et vierge, identique à celui du match aller disputé il y a une semaine aux confins de la frontière moldave. Déstabilisé par un adversaire jouant regroupé et n'hésitant pas à verser dans l'intimidation, le Losc se sera longtemps perdu dans cette guerre de tranchées avant de finalement forcer le verrou adverse. Les filets tremblent enfin... Pour ce faire, il aura fallu attendre la faute du portier Kuciak sur un Moussa Sow parti seul en position de hors-jeu pour voir Cabaye mettre les siens sur les bons rails grâce à un penalty (1-0, 69e). En supériorité numérique, le Losc double même l'addition à dix minutes du terme de la rencontre lorsque Chedjou voit sa tentative lointaine déviée par un adversaire et finir au fond des filets (2-0, 80e). Un score logique pour des Nordistes dominateurs à défaut d'être séduisants. Reste que la flamboyance offensive du jeu lillois est une nouvelle fois restée aux vestiaires, alors que le binôme Gervinho-Hazard, pourtant aligné au coup d'envoi, a peiné à faire la différence. Encore perfectible au niveau du jeu, le Losc pourra malgré tout s'appuyer sur ce succès pour se rassurer quant à sa puissance de feu. En l'espace de 11 minutes, les hommes de Rudi Garcia ont en effet inscrit deux fois plus de but qu'en trois journées de championnat. Aux Dogues de confirmer ce léger mieux, dimanche à 17h face à Nice.