Lille à Lens comme à la maison

  • A
  • A
Lille à Lens comme à la maison
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE 1 - Aidé par un arbitre tatillon, Lille prend le meilleur sur Lens (4-1).

LIGUE 1 - Aidé par un arbitre tatillon, Lille prend le meilleur sur Lens (4-1). Le derby du Nord a été gâché ce samedi à Bollaert, où Lens, victime de l'extrême susceptibilité de M. Chapron, a terminé la rencontre à neuf après les expulsions de Roudet et Jemâa, pour finir par s'incliner lourdement (1-4). Une double infériorité numérique qui n'aura pas empêché les Sang et or d'égaliser avant de sombrer en fin de match. Lille lance sa saison avec ce premier succès. "Monsieur Chapron a la gâchette un peu facile." Ce doux euphémisme, signé Toifilou Maoulida, résume à lui seul ce derby, lancé sur les meilleures bases ce samedi, à Bollaert, entre deux équipes voisines décidées à en découdre sur le terrain et dans le jeu, mais qui aura viré à un match faussé par les décisions plus que discutables d'un arbitre, dont la psychologie n'est, mais ce n'est une surprise pour personne, évidemment pas la première des qualités. Réduit à neuf après les expulsions ô combien sévères de Roudet et Jemaa, le Racing Club de Lens avait pourtant trouvé les ressources pour égaliser et espérer un impossible exploit. Mais face à une telle force de frappe lilloise, même encore un peu enrayée en ce début de saison poussif pour le Losc, l'équipe de Jean-Guy Wallemme a fini par craquer. Au terme de ce carton au drôle de goût (1-4), Vedran Runje, le portier lensois, sans accabler ses partenaires expulsés, semblait regretter au micro d'Orange Sport, ce manque de nerfs au sein de ses troupes: "On ne peut pas tout mettre sur le dos de ces deux joueurs expulsés, mais ça ne nous a pas aidés en tout cas..." Lille, qui guettait son premier succès de la saison, n'en demandait pas tant, même si l'équipe de Rudy Garcia a frisé la correctionnelle. "Rentrer à la mi-temps avec un joueur de plus et un but de plus, c'était avantageux, constatait un excellent Yohan Cabaye. On s'est peut-être relâché, heureusement qu'on a réussi à forcer la décision. 4 à 1, c'est vrai que le score est lourd, maintenant, l'important dans un derby, c'est la gagne.