Ligety la voulait trop

  • A
  • A
Ligety la voulait trop
Partagez sur :

Sans doute vexé d'avoir dû prendre la deuxième place du premier géant de Beaver Creek, dimanche, Ted Ligety a remporté le second, mardi, en dominant Marcel Hirscher. Vainqueur de la première manche, Alexis Pinturault n'a lui pas tenu le rythme, et termine finalement au pied du podium, à la quatrième place. Cyprien Richard est 8e.

Sans doute vexé d'avoir dû prendre la deuxième place du premier géant de Beaver Creek, dimanche, Ted Ligety a remporté le second, mardi, en dominant Marcel Hirscher. Vainqueur de la première manche, Alexis Pinturault n'a lui pas tenu le rythme, et termine finalement au pied du podium, à la quatrième place. Cyprien Richard est 8e. L'affront était mal passé. Double tenant du petit globe de la spécialité, Ted Ligety espérait bien briller sur ses terres, à Beaver Creek, dimanche, un mois et demi après sa victoire à Sölden. Mais l'impétueux Marcel Hirscher a réalisé un numéro pour lui souffler la victoire. Chance pour l'Américain, il n'y a pas de neige à Val d'Isère, et le géant prévu sur la piste savoyarde a été replacé à Beaver Creek, deux jours après. Une opportunité que Ligety n'a donc pas hésité à saisir. Quatrième de la première manche, le skieur de Salt Lake a tout donné dans le deuxième acte, pour devancer Hirscher de 0"69. Avec ce succès, le dixième de sa carrière en Coupe du monde, Ted Ligety conforte donc sa place de leader au classement du petit globe de la spécialité, avec 280 points. Derrière lui et Hirscher, c'est Kjetil Jansrud qui complète le podium. Belle opération également pour Aksel Lund Svindal, puisqu'avec sa sixième place, le Norvégien conforte un peu plus sa place de leader au classement général. Vainqueur de la première manche, Alexis Pinturault termine lui à la 4e place, après une deuxième manche où il n'a pu suivre le rythme des cadors. Après sa deuxième place à Sölden, sa neuvième dimanche, le jeune Français confirme malgré tout que sa place est bel et bien parmi les meilleurs. Derrière lui, la délégation française peut s'enorgueillir de la 8e place de Cyprien Richard, tandis que Jean-Baptiste Grange monte lui en puissance. Pour son retour de blessure - il a été opéré de l'épaule en mars dernier -, le skieur de Valloire a pris une prometteuse dixième place de la première manche, pour finalement se classer au 21e rang final.