Lièvremont va trembler...

  • A
  • A
Lièvremont va trembler...
Partagez sur :

Si le choc Clermont-Racing en ouverture de la 17er journée du Top 14 a laissé mercredi a priori indemnes huit des trente internationaux tricolores attendus vendredi, à Marcoussis, pour y débuter la préparation du Tournoi, l'entraîneur du XV de France scrutera avec angoisse la prestation de ses 21 autres sélectionnés, tous titulaires ce soir en championnat. Seul Traille sera au repos.

Si le choc Clermont-Racing en ouverture de la 17er journée du Top 14 a laissé mercredi a priori indemnes huit des trente internationaux tricolores attendus vendredi, à Marcoussis, pour y débuter la préparation du Tournoi, l'entraîneur du XV de France scrutera avec angoisse la prestation de ses 21 autres sélectionnés, tous titulaires ce soir en championnat. Seul Traille sera au repos. Sur les trente internationaux tricolores attendus ce vendredi, à Marcoussis, par Marc Lièvremont pour entamer la préparation du Tournoi des Six Nations, le sélectionneur aura été heureux, de constater mercredi soir, devant le choc en ouverture de la 17e journée du Top 14 entre Clermont et le Racing, que huit d'entre eux (Rougerie, Parra, Lapandry, Bonnaire, Pierre, Domingo pour l'ASM, Chabal et Nallet pour le Racing) étaient a priori sortis indemnes de ce furieux et électrique combat. Si Morgan Parra, victime d'un sérieux choc à la tête suite à un plaquage sur Frans Steyn, a pu inquiéter le staff du XV de France avant de recouvrer ses esprits et de finir la rencontre en trombe en offrant l'essai du bonus offensif à un autre international tricolore, Alexandre Lapandry, le demi de mêlée devrait pouvoir honorer sa sélection. Le staff des Bleus n'est toutefois pas au bout de ses angoisses. Ce jeudi soir, de Toulouse (Médard, Poitrenaud, Clerc, Jauzion, Skrela, Dusautoir, Servat), où se déplace Montpellier (Ouedraogo, Trinh-Duc), à Biarritz (Yachvili, Harinordoquy, Thion, Marconnet), qui reçoit l'Usap (Mas, Guirado, Mermoz, Marty), en passant par Castres (Ducalcon), qui accueille le Stade Français (Papé), et Brive (Palisson), opposé à Bayonne (Huget), ils seront encore 21 Bleus sur le pont, tous titulaires. Seul le Biarrot Damien Traille sera laissé au repos.