Lhermet: "Clermont ne brûle pas"

  • A
  • A
Lhermet: "Clermont ne brûle pas"
Partagez sur :

Et si Clermont n'accédait pas aux phases finales ? Saugrenue il y a encore quelques mois, cette perspective est devenue crédible au fil des revers à répétition des Champions de France loin de Marcel-Michelin. A l'heure d'un match couperet ce samedi face à Biarritz, Jean-Marc Lhermet, Directeur sportif de l'ASM, a accepté pour notre site de livrer sa photo du club à cet instant brûlant de la saison. Instructif.

Et si Clermont n'accédait pas aux phases finales ? Saugrenue il y a encore quelques mois, cette perspective est devenue crédible au fil des revers à répétition des Champions de France loin de Marcel-Michelin. A l'heure d'un match couperet ce samedi face à Biarritz, Jean-Marc Lhermet, Directeur sportif de l'ASM, a accepté pour notre site de livrer sa photo du club à cet instant brûlant de la saison. Instructif. Jean-Marc, y a-t-il aujourd'hui le feu à la maison clermontoise ? Je l'assure, non, Clermont ne brûle pas. (...) C'est sûre qu'il reste peu de matches, mais on va tout mettre en oeuvre, même si c'est une action qu'on a entreprise depuis déjà plusieurs mois parce que cette équipe a un rendement en montagnes russes, elle est capable de très belles prestations, mais n'arrive pas à performer sur la durée. Près de dix mois après, on a l'impression que votre équipe n'a toujours pas véritablement digéré la conquête du Brennus. Vous partagez cette impression ? Quand enfin ce groupe de joueurs, qui a très peu changé, mais qui attendait ce moment depuis quatre ans, qui a fait énormément d'efforts, dépenser énormément d'énergie pour en arriver là, atteint ce Graal, forcément il existe une forme de décompression par la suite, qui peut expliquer que les joueurs ont beaucoup plus de mal à se surpasser. C'est une réaction humaine, naturelle, qu'il a été très difficile de contrer, mais on a perdu certains matches ou certains points sur des bonus parce qu'il nous a manqué ce supplément d'âme. C'est malheureux, on essaye de se battre contre ça, on ne peut pas s'en satisfaire, mais c'est un des paramètres. Quelles pourraient être les conséquences d'une non qualification pour les phases finales et donc avec pour la prochaine Coupe d'Europe ? Je ne veux pas dire que je n'envisage pas une non qualification de notre part, parce que c'est aussi notre métier d'anticiper tous les cas de figure, mais aujourd'hui, j'ai envie de mettre toute notre énergie pour se qualifier pour ces phases finales et pour cette H Cup. Il sera temps ensuite de tirer le bilan à ce moment-là. Retrouvez l'intégralité de l'entretien avec Jean-Marc Lhermet sur Rugbynews.fr