Levante et le casse-tête du Barça

  • A
  • A
Levante et le casse-tête du Barça
Partagez sur :

Véritable équipe surprise de ce début de saison, Levante se déplace à Barcelone samedi avec l'envie de réaliser un nouvel exploit. Le quatrième de Liga, qui avait battu le Real Madrid en début d'exercice et vient de redresser la barre face à Gijon, ne souhaite, en tout cas, pas se fixer de limite. Les hommes de Martinez iront au Camp Nou pour gagner. Car cette saison, tout leur semble accessible.

Véritable équipe surprise de ce début de saison, Levante se déplace à Barcelone samedi avec l'envie de réaliser un nouvel exploit. Le quatrième de Liga, qui avait battu le Real Madrid en début d'exercice et vient de redresser la barre face à Gijon, ne souhaite, en tout cas, pas se fixer de limite. Les hommes de Martinez iront au Camp Nou pour gagner. Car cette saison, tout leur semble accessible. L'autre club de Valence va bien. Très bien même. Habitué à lutter pour le maintien, Levante s'est mué en cador en ce début de saison, emportant tout sur son passage jusqu'au début du mois de novembre. Et malgré trois revers de rang, l'euphorie n'est pas retombée, si bien que les hommes de Juan Ignacio Martinez ont retrouvé leur appétit en démolissant le Sporting Gijon (4-0) le week-end dernier, histoire d'aller défier le Barça avec une confiance retrouvée. Au passage, ce carton en fait la troisième meilleur équipe au classement de l'offensive avec 23 buts, derrière l'inamovible duo Barça (42)-Real (46)... Une bonne nouvelle qui ne peut occulter une autre réalité, celle d'un Barça écrasant dans son antre. Les Blaugrana n'ont pas perdu un point à domicile en championnat. Pire, Victor Valdes n'a pas encaissé le moindre but au Camp Nou ! 30 buts inscrits, 0 encaissé : difficile de faire mieux. "Il ne faut pas oublier que Barcelone est la meilleure équipe du monde ces dernières années. Si on obtient un résultat là-bas, cela parachèverait notre début de saison historique. Mais ce sera compliqué", lance Victoriano Rivas, le défenseur central, dans les colonnes de Marca. Martinez: "Rester groupés, solidaires et beaucoup prier" Une mission quasi-impossible qu'il convient tout de même d'appréhender avec le plus d'ambition possible. De toute manière, jusque-là, toutes les tactiques ont échoué au Camp Nou. Rester regroupés revient à laisser le ballon à un Barça qui ne demande que ça et chercher à l'avoir représente souvent un casse-tête insoluble. Levante souhaite faire comme Getafe, c'est-à-dire créer un bloc, se démultiplier sur le terrain, jouer chaque contre à fond et avoir le petit brin de réussite nécessaire dans les deux surfaces... Il faudra au moins cela. "Peu importe que ce soit Ossuna ou le Barça, on va y aller avec nos armes et on ne considère surtout pas que le match est perdu", insiste Juanfran. Un propos qui contraste avec celui de son entraîneur, qui n'a pas hésité à énumérer devant la presse les qualités du Barça. Et elles ne manquent pas. Par ailleurs, interrogé sur la tactique à adopter, il a répondu à AS: "Si tu arrêtes Messi, tu en libères un autre. Il faut rester groupés, solidaires et beaucoup prier." Pas sûr que ça suffise...