Levante en plein rêve

  • A
  • A
Levante en plein rêve
Partagez sur :

Véritable équipe surprise de ce début de saison, Levante multiplie les exploits. Le dernier en date face à Malaga leur a permis d'enregistrer un cinquième succès consécutif en Liga pour la première fois de son histoire et d'afficher une position de co-leader avec le Barça à l'heure de rendre visite à Villarreal dimanche lors de la 9e journée. Un nouveau duel qui aurait dû leur être défavorable sur le papier. Mais le Sous-marin jaune va mal. Au contraire de Levante.

Véritable équipe surprise de ce début de saison, Levante multiplie les exploits. Le dernier en date face à Malaga leur a permis d'enregistrer un cinquième succès consécutif en Liga pour la première fois de son histoire et d'afficher une position de co-leader avec le Barça à l'heure de rendre visite à Villarreal dimanche lors de la 9e journée. Un nouveau duel qui aurait dû leur être défavorable sur le papier. Mais le Sous-marin jaune va mal. Au contraire de Levante. Révélation de ce début de saison, Levante ne manque pas d'humour. Ou de réalisme, c'est selon. L'autre club de Valence a en effet diffusé un spot qui encourage ses supporters à continuer à rêver et ne surtout pas se réveiller. De fait, les hommes de Juan Ignacio Martínez battent des records. Outre cette série de cinq succès de rang, ils ont réalisé le meilleur début de saison de l'histoire du club en empochant plus de points en huit journées que lors de la première partie de la saison dernière ! 17 points au compteur, voilà qui leur permet encore, quasiment au quart du championnat, de regarder le grand Barça dans les yeux et de compter une longueur d'avance sur le Real Madrid. La notion de rêve prend tout son sens pour un club qui s'était sauvé lors de la 38e journée du dernier championnat. "On va essayer de conserver cette dynamique tant qu'on le pourra, on a marqué beaucoup de points ce qui nous permet de nous rapprocher de notre objectif qui reste le maintien. Penser à autre chose serait une erreur", glisse Nano dans les colonnes de Marca. Levante ne pense qu'au maintien Conscient que cette bonne passe ne durera pas le temps d'une saison, Levante ne veut pas encore regarder trop haut. Il n'y a pas de hasard en football et au final on a ce qu'on mérite, plaide pour sa part Javi Venta. Avec notre moyenne d'âge, on est tranquilles. Si les mauvais moments arrivent, les critiques viendront et on dira qu'on est trop vieux. On n'en est pas encore là et tout le club reste concentré sur le prochain rendez-vous face à une formation de Villarreal qui ne va pas très bien avec une modeste 14e place en Liga et la dernière place avec 0 point du groupe A de la Ligue des champions. "Villarreal a besoin de points et veut remonter vers les premières places. C'est sûr qu'ils vivent une mauvaise passe en Liga mais ce qui est clair, c'est que ce sera une rencontre très compliquée. C'est une équipe avec de la personnalité qui a terminé quatrième du dernier championnat", rappelle un Javi Venta conscient qu'il s'agit également d'une rivalité régionale puisqu'avec Valence, ces trois clubs sont distants d'une soixantaine de kilomètres. Juan Ignacio Martínez et son staff n'en ont pas moins des idées bien précises. Ils ont notamment axé le travail de la semaine sur l'axe du milieu de terrain pour gêner les rampes de lancement de Villarreal et les obliger à jouer sur les côtés. Une volonté tactique de faire déjouer l'adversaire combinée à une confiance énorme. Voilà une partie du secret de Levante.