Les Who en performance surveillée

  • A
  • A
Les Who en performance surveillée
@ Reuters
Partagez sur :

SUPER BOWL - La présence de Pete Townshend provoque l'ire des associations de protection de l'enfance.

SUPER BOWL - La présence de Pete Townshend provoque l'ire des associations de protection de l'enfance. Depuis que Janet Jackson a eu le malheur de montrer son sein - avec une pastille - lors de l'édition 2004, les spectacles de la mi-temps du Super Bowl sont mis sous surveillance. Malgré leur passé de rock stars, les invités de l'édition 2010, les sexagènaires britanniques des Who, n'avaient pas de quoi effrayer les ligues de vertus. A priori, en tout cas. Car celles-ci n'ont pas manqué de signaler que le guitariste du groupe, Pete Townshend, avait été inscrit au registre des délinquants sexuels du Royaume-Uni entre 2003 et 2008. L'auteur - notamment - de Who are you (Experts Las Vegas pour les téléphages) Baba O'Riley (Experts New York), et Won't geet fooled again (Experts Miami), avait été fiché pendant cinq ans en raison de photos pédophiles retrouvées sur son ordinateur. Le guitariste avait indiqué qu'il effectuait des recherches sur le sujet pour essayer d'enrayer ces pratiques. Des tracts distribués lors du Pro Bowl Ces explications, les associations Child Abuse Watch et Protect Our Children ne les ont visiblement pas acceptées. Le week-end dernier, lors du Pro Bowl, qui avait lieu au Sun Life Stadium de Miami, là-même où se disputera le 44e Super Bowl dimanche, des sympathisants de ces associations ont distribué des tracts demandant l'annulation de la performance de Townshend et des Who à la mi-temps. Et elles sont même allées plus loin en évoquant une loi américaine permettant au pays d'empêcher la venue d'un étranger convaincu de "turpitude morale". Pour autant, la NFL, organisation "carrée" s'il en est, ne s'en laissera pas compter et le show des Who aura bien lieu. On conseille néanmoins à Pete Townshend de ne pas prendre le micro et de balancer des "F***" ou des "S***" à tout bout de champ.