Les Wallabies à la relance

  • A
  • A
Les Wallabies à la relance
Partagez sur :

Si le revers face à l'Irlande n'est pas oublié, l'Australie a relancé son Mondial, vendredi, en infligeant une sacrée correction aux Etats-Unis (67-5). Un poil gêné en début de rencontre, les Wallabies ont ensuite déroulé pour inscrire la bagatelle de onze essais, dont trois pour le seul Ashley-Cooper. Un gros score utile pour la confiance, avant de s'élancer vers les quarts de finale.

Si le revers face à l'Irlande n'est pas oublié, l'Australie a relancé son Mondial, vendredi, en infligeant une sacrée correction aux Etats-Unis (67-5). Un poil gêné en début de rencontre, les Wallabies ont ensuite déroulé pour inscrire la bagatelle de onze essais, dont trois pour le seul Ashley-Cooper. Un gros score utile pour la confiance, avant de s'élancer vers les quarts de finale. La moindre des choses. Après le coup de tonnerre de sa défaite face à l'Irlande, samedi dernier (6-15), l'Australie se devait d'infliger une correction aux Etats-Unis, vendredi, dans le cadre de la 3e journée de la poule C. Et les Wallabies ont rempli leur mission sans jamais être inquiétés (67-5). En inscrivant onze essais au final, les partenaires de Quade Cooper ont assuré l'essentiel, avec le bonus offensif en poche. Mais au-delà du score, prévisible, c'est le niveau de jeu des hommes de Robbie Deans qui était l'objet de spéculations. Sur ce point, le match fourni par Will Genia et sa troupe peut être analysé sous deux angles. Le premier se lit sur le tableau d'affichage. Avec onze essais au compteur, inscrits par Horne (8e), Elsom (11e), Beale (31e), Faingaa (35e, 71e), Mitchell (45e), McCabe (48e), Ashley-Cooper (59e, 64e, 68e) et Samo (75e), les Australiens ont démontré que leur force de frappe ne s'était pas perdu en route. Avec nombre d'essais au large, la vitesse et la justesse des Wallabies a fait la différence face à des Eagles qui ont rapidement baissé de pied physiquement. Reste qu'en écartant un maximum et en envoyant du jeu en permanence, les Australiens ont soigneusement évité les zones de ruck et autres secteurs de jeu propices au combat des avants. Or, c'est dans ce domaine que le bât a clairement blessé face aux Irlandais. Face à des Eagles plus faibles, les Wallabies ont d'ailleurs encaissé leur seul essai de la rencontre suite à une mêlée à 5 mètres, quand Gagiano s'est échappé côté fermé (23e). Une erreur mineure au final. Alors que son prochain match, face à la Russie, ne devrait pas apporter beaucoup plus d'enseignements, il faudra désormais attendre le quart de finale probable face à l'Afrique du Sud pour en savoir plus sur cette Australie.