Les Verts ont-ils les épaules ?

  • A
  • A
Les Verts ont-ils les épaules ?
Partagez sur :

En pleine réussite actuellement, Saint-Etienne, qui reste sur une série de six matches sans défaite en Ligue 1, reçoit le Paris Saint-Germain mercredi soir au Stade Geoffroy-Guichard, en clôture de 19e journée et donc de la phase aller du championnat. Cinquièmes au classement, les hommes de Christophe Galtier pourraient se rapprocher du podium en cas de victoire, même si le club parisien entend finir l'année sur une bonne note.

En pleine réussite actuellement, Saint-Etienne, qui reste sur une série de six matches sans défaite en Ligue 1, reçoit le Paris Saint-Germain mercredi soir au Stade Geoffroy-Guichard, en clôture de 19e journée et donc de la phase aller du championnat. Cinquièmes au classement, les hommes de Christophe Galtier pourraient se rapprocher du podium en cas de victoire, même si le club parisien entend finir l'année sur une bonne note. L'ambiance promet d'être bouillante dans le Chaudron mercredi soir. Intenables depuis début novembre, les Verts, cinquièmes au classement, reçoivent en effet le PSG, leader ex-eaquo qui les devance de sept points. Invaincus depuis six matches en championnat, les Stéphanois comptent sur ce dernier match de la phase aller pour finir l'année en beauté. "La série de bons résultats nous a donné de la confiance. Ceci dit, le PSG reste un gros club, armé pour le titre de champion. Il est co-leader du championnat. Devant notre public, nous jouerons notre carte à fond. Il faudra se faire plaisir et répéter nos performances des derniers matches. Le PSG est favori", consent toutefois, sur le site de l'ASSE, le milieu de terrain Jérémy Clément, qui a passé quatre saisons au sein du club de la capitale avant de rejoindre le Forez. Pour ce match au sommet, Christophe Galtier sera toutefois privé de Guilavogui (cuisse), Paulao (cheville) et de l'homme en forme du moment, l'international roumain Banel Nicolita, auteur de trois buts et deux passes décisives en sept titularisations. L'entraîneur stéphanois pourra toutefois compter sur les hommes en forme du moment, Aubameyang, Sinama-Pongolle et Gradel pour faire la différence face au club parisien. Ce dernier refuse toutefois de s'enflammer: "Je comprends la joie des supporters et les joueurs reçoivent des éloges dans leur vie quotidienne, mais on doit rester concentré. Si on prend trois points, ce sera magnifique, si on en prend un, ce sera bien aussi. L'important, c'est de faire tourner le compteur et j'espère que les joueurs se sont habitués à ne plus perdre". Kombouaré: "Terminer 2011 la tête haute" De son côté, Antoine Kombouaré, dont on ne sait toujours pas s'il sera remplacé dès cet hiver, espère voir ses joueurs finir l'année sur une bonne note, après un mois de novembre compliqué. "On vient de perdre deux points à domicile face à Lille et on compte donc faire le plein à Saint-Etienne. On va tout faire pour gagner là-bas, même si ce ne sera pas facile dans un stade comble. Il faudra un très bon PSG ce mercredi pour terminer 2011 la tête haute", a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse reprise sur le site du club. Pour ce déplacement, le PSG sera privé de Mamadou Sakho, qui souffre des ischio-jambiers. Du coup, l'équipe de départ devrait être très proche de celle qui a débuté face au Losc dimanche au Parc des Princes, avec la paire Bisevac-Camara dans l'axe. A égalité de points avec Montpellier au sommet de la Ligue 1, les Parisiens pourraient, en cas de bon résultat à Geoffroy-Guichard, décrocher le titre honorifique de champion d'automne. Si celui-ci est "anecdotique" aux yeux de Kombouaré, gageons que le technicien kanak aura à coeur de finir l'année, et peut-être son expérience sur le banc parisien, sur une bonne note.