Les vérités de "SBW"

  • A
  • A
Les vérités de "SBW"
Partagez sur :

A J-3 d'une demi-finale de Coupe du monde face à l'Australie, qui tient en haleine tout un pays, Sonny Bill Williams affiche lui sa décontraction. Titulaire potentiel dans le quinze de départ que le sélectionneur Graham Henry dévoilera vendredi, l'ancien Toulonnais évoque la pression de l'évènement, son replacement à l'aile et sa relation d'amitié avec Quade Cooper, l'ouvreur des Wallabies, désigné ennemi public n°1 en Nouvelle-Zélande.

A J-3 d'une demi-finale de Coupe du monde face à l'Australie, qui tient en haleine tout un pays, Sonny Bill Williams affiche lui sa décontraction. Titulaire potentiel dans le quinze de départ que le sélectionneur Graham Henry dévoilera vendredi, l'ancien Toulonnais évoque la pression de l'évènement, son replacement à l'aile et sa relation d'amitié avec Quade Cooper, l'ouvreur des Wallabies, désigné ennemi public n°1 en Nouvelle-Zélande. La pression de tout un pays "Je fais comme d'habitude, je continue à ne pas lire la presse et à veiller à toutes les petites choses, à cocher les cases durant la semaine. Je vis dans l'instant, je ne regarde pas derrière moi ou ne cherche pas à me projeter trop loin dans l'avenir et sur ce qui pourrait se passer. Je suis juste concentré sur les différentes parties de mon jeu. [...] J'espère que l'on va pouvoir faire le boulot. On va affronter une bonne équipe et je pense qu'ils vont être au meilleur de leur forme au bon moment, mais à mon avis on n'a pas encore joué notre meilleur rugby non plus, donc ça devrait vraiment être un bon match." A l'aile aussi, la vie est belle "Je me suis surpris moi-même. Je ne pensais pas que je serais capable de le faire. Certaines personnes ne pensaient pas que je serais capable de jouer au rugby et je leur ai montré que j'en étais capable. Je suis toujours plutôt confiant donc où que je sois, je sais que je vais faire mon boulot le mieux possible, faire attention à chaque détail en espérant que ce soit suffisant. [...] A l'image des autres gars, on a tous envie d'être dans l'équipe. La concurrence est féroce dans l'équipe mais c'est une compétition saine et elle nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes. On veut tous être là et on connaît tous l'importance de cet événement." Mon ami Quade Cooper ! "Oui, j'ai été en contact avec lui, c'est un bon camarade. Mais sur le terrain c'est une toute autre histoire. Je veux gagner et il veut gagner également. J'ai envie de gagner pour la Nouvelle-Zélande et il a forcément envie de gagner pour l'Australie. Jusqu'à présent, Quade a fait l'objet de beaucoup d'attention. Evidemment, nous sommes une nation de rugby, et on le considère forcément comme l'homme à abattre mais je considère qu'il s'en sort plutôt bien. Je pense même que c'est une marque de respect que les gens le détestent autant, cela prouve qu'ils ont peur de son talent."