Les Suns en attendant les renforts

  • A
  • A
Les Suns en attendant les renforts
Partagez sur :

C'est sans ses nouvelles recrues, y compris Mike Pietrus, que les Phoenix Suns ont disposé d'un Thunder pourtant en bonne forme (113-110). Le retour de Steve Nash n'y est pas pour rien (20 points, 10 passes) mais c'est Grant Hill qui a sorti le grand jeu (30 points, 11 rebonds). A noter par ailleurs, le 13e succès des Celtics face aux Pacers (99-91) tandis que les Lakers ont battu Toronto (120-110).

C'est sans ses nouvelles recrues, y compris Mike Pietrus, que les Phoenix Suns ont disposé d'un Thunder pourtant en bonne forme (113-110). Le retour de Steve Nash n'y est pas pour rien (20 points, 10 passes) mais c'est Grant Hill qui a sorti le grand jeu (30 points, 11 rebonds). A noter par ailleurs, le 13e succès des Celtics face aux Pacers (99-91) tandis que les Lakers ont battu Toronto (120-110). Le match: Oklahoma City-Phoenix (110-113) L'actualité NBA a été grandement focalisée ce week-end sur le grand trade qui concerne notamment Orlando, le grand acteur, mais également Phoenix avec les arrivées programmées de Mike Pietrus, Vince Carter et Marcin Gortat. Des arrivées et évidemment des départs si bien qu'ils n'étaient que neuf joueurs sur la feuille de match pour le déplacement à Oklahoma City ! Il en aurait fallu plus pour empêcher les Suns de briller. De fait, avec le retour de Steve Nash tout devient plus simple. L'emblématique meneur de jeu, qui fait d'ailleurs saliver d'avance Pietrus, a sorti, au-delà de ses 20 points et 4 rebonds, la fameuse boîte à passes (10) avec une relation spéciale pour un Robin Lopez qui s'est régalé (19 points à 9 sur 10 aux tirs). Un double-double digne du talent du Canadien. Mais le grand bonhomme des Suns aura été Grant Hill qui a régalé avec 30 points (9 sur 17) et 11 rebonds. "Si quelqu'un mérite bien d'être dans l'équipe All Star c'est bien lui", a glissé Alvin Gentry, l'entraîneur des Suns, sur le site de la NBA. Un ensemble cohérent et efficace qui a donc réussi à prendre le meilleur sur un Thunder encore en tête de la Division Northwest. "Dans ces circonstances, on a vraiment été bons ce soir (dimanche). Notre défense a été superbe, on a bien tiré, je pense que c'est vraiment une belle victoire", a ajouté Alvin Gentry sur le site de la NBA. Mais avec les arrivées de Pietrus, Carter et Gortat, ce sera sans doute encore mieux. Le Français de la nuit Si l'on a beaucoup parlé des Suns et de Mickael Pietrus, le seul Tricolore sur les parquets NBA aura été Johan Petro. Sorti du bout du banc, il a participé au succès des Nets devant les Hawks (89-82). En 3 minutes de jeu, il a inscrit 2 points, 1 rebond, 1 perte de balle et 3 fautes. La stat : 13 Les Celtics volent en cette fin d'année. Même sans être au grand complet, Boston ne semble plus vouloir s'arrêter. « La faute » notamment à un Paul Pierce qui s'est offert un triple-double (18 points, 12 passes, 10 rebonds) lors du succès face à Indiana (99-91), le premier depuis 4 ans ! De son côté, Shaquille O'Neal a encore fait le ménage dans la raquette, celle de Boston seulement, tandis que Allen et Davis (18 points) ou Robinson (17 points) ont également fait le boulot. Après une entame de saison poussive, voilà donc l'équipe au Trèfle en tête des bilans à l'Est. Le duel avec Miami ne fait sans doute que commencer.