Les stars des Mondiaux

  • A
  • A
Les stars des Mondiaux
Partagez sur :

Usain Bolt sera la superstar absolue des championnats du monde de Daegu, qui débutent samedi, mais d'autres cadors pourraient marquer les Mondiaux de leur empreinte. Chez les hommes, David Rudisha, Brimin Kiprop Kipruto ou Kenenisa Bekele auront également les projecteurs braqués sur eux, à l'instar de Carmelita Jeter, Yelena Isinbayeva, Blanka Vlasic ou Betty Heidler côté féminin.

Usain Bolt sera la superstar absolue des championnats du monde de Daegu, qui débutent samedi, mais d'autres cadors pourraient marquer les Mondiaux de leur empreinte. Chez les hommes, David Rudisha, Brimin Kiprop Kipruto ou Kenenisa Bekele auront également les projecteurs braqués sur eux, à l'instar de Carmelita Jeter, Yelena Isinbayeva, Blanka Vlasic ou Betty Heidler côté féminin. COURSES Qui peut empêcher Usain Bolt de conserver son titre sur 100 m ? Jusqu'ici, Asafa Powell était le challenger naturel, mais le médaillé de bronze en 2007 et 2009 (MPM en 9"78) a déclaré forfait, blessé aux adducteurs. Sur 200 m, l'absence de concurrence devrait aussi lui permettre de garder sa couronne, ainsi que sur 4x100 m (Powell pourrait en être). Sur 400 m, l'attraction viendra du Sud-Africain Oscar Pistorius, multiple champion paralympique et qui a réalisé les minima des valides. David Rudisha, détenteur du record du monde du 800 m, est dans la forme de sa vie et tient une grosse performance dans les jambes. En 3 000 m steeple, Brimin Kiprop Kipruto et Ezekiel Kemboi devraient se tirer la bourre: avantage au premier, passé tout près du record du monde à Monaco. Kenenisa Bekele, qui n'a pas couru depuis un an et demi, tentera de défendre son titre sur 10 000 m. Sur 110 m haies, David Oliver est favori, nanti d'un meilleur chrono en 12"94 cette saison. Chez les dames, le duel sur 100 m devrait opposer Carmelita Jeter à Veronica Campbell-Brown, championne olympique. Egalement placée sur 200 m avec le deuxième chrono de l'année, Jeter devra devancer Shalonda Solomon, MPM de la saison en 22"15. SAUTS Si la France entière aura les yeux rivés lundi sur le concours de saut à la perche, où Renaud Lavillenie devra avant tout se méfier de Piotr Wojciechowski (5,91 m à Szczecin, un saut non officialisé par l'IAAF) et de Malte Mohr, d'autres sauts vaudront bien sûr le détour à Daegu. Chez les dames, Yelena Isinbayeva aura fort à faire. La Russe a sauté à 4,76 m cette saison, alors que Jennifer Suhr et Martina Strutz ont passé respectivement 4,91 m et 4,78 m. Au triple saut, l'absence de Teddy Tamgho semble ouvrir un boulevard à Phillips Idowu, même si le Britannique se contente pour l'instant de la 6e meilleure performance mondiale de l'année en 17,59 m. Chez les dames, Yargelis Savigne, Caterine Ibargüen, Olha Saladuha et Olga Rypakova se tiennent en trois centimètres (de 14,96 m à 14,99 m). A la longueur, l'Australien Mitchell Watt et l'Américaine Britney Reese sont favoris. Enfin, à la hauteur, Blanka Vlasic est pour l'instant devancée de sept centimètres par Anna Chicherova (2,07 m contre 2,00 m). Côté masculin, Yaroslav Rybakov a déclaré forfait, mais le match à trois entre Jesse Williams, Aleksei Dmitrik et Aleksandr Shustov s'annonce passionnant. LANCERS ET EPREUVES COMBINEES Comme souvent, les Français feront cruellement défaut sur les épreuves de lancers (seule Stéphanie Falzon sera engagée, hommes et femmes confondus). Mais tous les affrontements promettent d'être passionnants, hormis peut-être au marteau féminin, écrasé par l'Allemande Betty Heidler, qui a réalisé le nouveau record du monde en mai à Halle avec un jet à 79,42 m. Partout ailleurs, la compétition s'annonce particulièrement indécise. Chez les hommes, au marteau et en l'absence d'Aleksei Zagorny, le quatuor Kryvitski-Pars-Johnson-Vizzon se tient en 38 centimètres. Mieux encore, au poids, Armstrong, Mikhnevich, Nelson, Hoffa et Cantwell sont tous séparés de seulement 34 centimètres depuis le début de la saison. Au javelot, deux duels semblent se dégager: Spotakova-Obergföll chez les dames, et Thorkildsen-Vasilevskis chez les hommes. Le décathlon devrait se jouer entre deux Américains, Ashton Eaton et Trey Hardee, tandis que les trois médailles de l'heptathlon pourraient bien se répartir entre Jessica Ennis, Tatyana Chernova et Jennifer Oeser.