Les stars des Jeux

  • A
  • A
Les stars des Jeux
@ Reuters
Partagez sur :

JO 2010 - Retour sur ces athlètes qui ont marqué les Jeux de Vancouver.

JO 2010 - Retour sur ces athlètes qui ont marqué les Jeux de Vancouver. SKI ALPIN Annoncée comme la grande favorite des épreuves de vitesse, Lindsey Vonn n'aura pas déçu malgré un tibia douloureux à quelques jours de son entrée en lice. L'Américaine a remporté la médaille d'or en descente puis l'argent en Super-G. Ses multiples sorties de piste dans les épreuves techniques n'altèrent en rien son excellent bilan. Plus inattendues, les excellentes performances de Bode Miller ont marqué les esprits. Pour l'Américain, ces Jeux resteront à jamais ceux de l'erreur réparée. Fort d'un palmarès XXL, il avait pourtant, avant Vancouver, toujours été privé du titre olympique. Cette anomalie de l'histoire est désormais effacée, le natif d'Easton s'étant enfin paré d'or dans l'épreuve du Super-combiné. A cette médaille d'or, s'ajoutent l'argent en Super-G et le bronze en descente. Les deux autres noms s'étant inscrits en lettres d'or dans les épreuves de ski alpin à Vancouver sont ceux de Maria Riesch et Aksel Lund Svindal. L'Allemande a décroché deux médailles du plus beau métal en super-combiné et en slalom, alors que le Norvégien est monté sur la plus haute marche du podium en Super-G, touchant également l'argent en descente et le bronze en slalom géant, ce qui témoigne d'une polyvalence exceptionnelle, tant dans les épreuves de vitesse que dans les épreuves techniques. SKI NORDIQUE Parler de ces Jeux de Vancouver sans mentionner Marit Bjoergen serait une anomalie. La Norvégienne aura laissé une empreinte gigantesque sur cette quinzaine olympique, en ramenant pas moins de cinq médailles. Victorieuse de trois titres, en sprint, poursuite 15 km et relais, la fondeuse nordique a également décroché l'argent en mass-start et le bronze en 10 km libre. Un palmarès à faire pâlir d'envie n'importe quelle adversaire, à commencer par Justyna Kowalczyk. La Polonaise, qui repart du Canada avec trois médailles, une de chaque métal, a amorcé une polémique concernant Marit Bjoergen et son asthme, pour lequel elle bénéficierait d'un traitement thérapeutique avantageux. Qu'importe, Marit Bjoergen restera bien "la" grande dame de ces Jeux. Au nombre de médailles, Petter Northug n'est pas mal loti. Le Norvégien aura remporté deux titres olympiques, dont le dernier arraché au sprint au terme du 50 km, dernière épreuve individuelle de ces Jeux. A ces deux médailles d'or, Northug ajoutera par ailleurs l'argent en relais 4x10 km et le bronze en sprint individuel. Magdalena Neuner, quant à elle, aura régné sur le biathlon féminin en s'adjugeant deux titres en poursuite et mass-start, auxquels elle aura ajouté l'argent en sprint. Parfois, aussi, il n'est nul besoin de glaner nombre de médailles pour laisser une trace dans l'histoire des Jeux. C'est notamment le cas de Simon Ammann, double médaillé d'or en saut à skis et qui aura plané sur la concurrence. Plus fort encore, certains athlètes resteront dans les mémoires avec une seule breloque autour du cou, pour des raisons diverses. C'est d'abord le cas de Shaun White, dont la domination en half-pipe aura été outrancière. "Flying Tomato" a en effet conservé son titre acquis en 2006 à Turin au terme d'un run exceptionnel. White était sans rival. Côté français, si Jason Lamy-Chappuis a été le seul à tenir son rang de favori, la belle histoire est venue du biathlon, où Vincent Jay a décroché l'or en sprint et le bronze en poursuite. Mais au-delà de cette performance aussi belle qu'inattendue, c'est surtout l'histoire d'amour entre Vincent Jay et Marie-Laure Brunet qui rend ces médailles mémorables. Car Brunet a elle aussi ramené deux breloques de Vancouver, portant à quatre le nombre de récompenses glanées par un couple pas comme les autres. SPORTS DE GLACE Avec trois titres olympiques, Wang Meng figure également en bonne place au tableau d'honneur. Championne olympique sur 500 mètres, 1000 mètres et en relais 3000 mètres, la Chinoise aura dominé toutes les épreuves de short-track auxquelles elle aura pris part. Le short-track, c'est également la discipline dans laquelle Lee Jung-Su s'est distingué, le Sud-Coréen ayant décroché l'or sur 1000 et 1500 mètres et l'argent en relais 5000 mètres. A 19 ans seulement, la Sud-Coréenne Yu-Na Kim aura confirmé sa domination sur le patinage artistique féminin. Championne du monde en titre, elle a décroché l'or championne olympique en établissant un nouveau record de points (228,56 points) dans la discipline.