Les Spurs peuvent compter sur Ginobili

  • A
  • A
Les Spurs peuvent compter sur Ginobili
Partagez sur :

NBA - Sans Parker, les Spurs ont dû s'employer pour s'imposer face aux Raptors (131-124) grâce notamment à la performance de Ginobili.

Les Spurs ont assuré un succès laborieux face aux Raptors (131-124), lundi. Avec les forfaits combinés de Tony Parker et Tim Duncan, San Antonio s'en est remis aux exploits de Manu Ginobili, auteur de 36 points et décisif en fin de rencontre. De leur côté, les Suns ont à nouveau brillé sur le parquet de Philadelphie (115-119).Le match: San Antonio-Toronto 131-124Les passages combinés de Tony Parker et Tim Duncan à la case infirmerie pour des chevilles souffreteuses auront finalement donné l'occasion à Manu Ginobili de se rappeler au bon souvenir de tous. Non seulement pour son impeccable ligne de statistiques, El Mago terminant avec 36 points à 8 sur 15 aux tirs, 8 rebonds, 4 passes et 4 contres, mais également pour avoir retrouvé ses bonnes habitudes en étant décisif en fin de match. Car il fallait bien ses quatre tirs primés enquillés dans la dernière ligne droite pour permettre aux Spurs de s'éviter une troisième défaire à la file.La faute, en grande partie, à une défense décidément aux abonnés absents en ce début de saison, comme en atteste la réussite collective affichée par les Raptors en fin de match. Et malgré la victoire, les Texans étaient d'ailleurs plus prompts à pointer du doigt leurs errements défensifs que la belle tenue de leur attaque, marque de fabrique de la franchise oblige. Il en était ainsi du héros de la soirée.Les absences de Parker et, surtout, Duncan n'ont pas aidé, mais Chris Bosh a notamment particulièrement profité des largesses de ses hôtes près du cercle. Avec 32 points et 10 rebonds, l'intérieur canadien a ainsi été le premier tourmenteur des Texans, Hedo Turkoglu suivant avec 20 points, avant de sortir pour six fautes, et Andrea Bargnani ajoutant, lui, 17 unités. Heureusement pour San Antonio, Ginobili n'a pas été non plus le seul à briller en attaque, puisque dans son sillage Richard Jefferson a sans doute livré son meilleur match depuis son arrivée dans le Texas, l'ancien Net compilant 24 points, 8 rebonds et 7 passes, et George Hill a parfaitement suppléé Parker avec 22 points et 5 passes. La défense des Mavs, qui sont au programme des troupes de Gregg Popovich, mercredi pour le premier derby texan de la saison, risque en revanche de ne pas être aussi conciliante que celle des Raptors...Les FrançaisSoirée blanche pour les Tricolores, dont le début de saison tourne au bal des éclopés. Nicolas Batum avait donné le ton en se blessant à l'épaule peu avant le coup d'envoi du nouvel exercice et depuis, les deux anciens compères de l'Insep Tony Parker et Ronny Turiaf ont suivi, le premier pour une entorse à la cheville gauche contractée ce week-end face aux Blazers, le second pour une douleur au genou gauche qu'il traîne depuis une semaine. Aussi n'y avait-il aucun Français sur les parquets ce lundi, le dernier représentant à l'affiche, Ian Mahinmi, ayant été mis, lui, sur l'inactive list par le staff texan.