Les Spurs enchaînent

  • A
  • A
Les Spurs enchaînent
Partagez sur :

NBA - Avec un Tim Duncan décisif dans ses rangs, San Antonio s'est offert un deuxième succès d'affilée face à Milwaukee (112-98).

Les Spurs ont remporté une deuxième victoire consécutive en s'imposant face aux Bucks, lundi (112-98). Tim Duncan a pesé de ses 24 points et 12 rebonds pour assurer la victoire de San Antonio. Joakim Noah a connu la défaite avec les Bulls à Portland.Le match : San Antonio-Milwaukee (112-98)Ça ne leur était arrivé qu'une fois jusqu'alors cette saison. Les 9 et 11 novembre dernier, les Spurs s'étaient offert deux victoires de rang aux dépens de Toronto et de Dallas. Une série banale au vu de leurs précédents états de service mais une véritable bouffée d'oxygène prise la nuit passée devant Milwaukee, deux jours après le succès de la rédemption acquis face à Washington.Deuxième franchise de l'Est avant cette soirée, Milwaukee avait beau se présenter encore sans Bogut, il fallait bien un San Antonio inspiré pour venir à bout de ses jeunes pousses. Car face aux vieillissantes troupes de Popovic, les rookies de Skiles, flanqués de trois succès consécutifs, promettaient d'être irrévérencieux à souhait. Seulement aussi déterminant fut-il lors de ses dernières sorties, le jeune Jennings (31 points de moyenne avant coup), n'a pas eu le loisir de s'exprimer à sa convenance lundi. Limité à 12 points (à 6 sur 21), 7 passes et 4 rebonds en 31 minutes, le meneur aux dents longues a dû se résoudre à laisser la vedette au sein de son équipe à Ilyasova, crédité lui de 20 points et 4 rebonds en 33 minutes.En tête à mi-parcours (49-50), les Bucks ont lâché prise dans le troisième acte (37-24), sous les coups de boutoir notamment d'un Duncan évalué à 24 points et 12 rebonds en 32 minutes. Bonner, à défaut d'un Parker limité pour sa part à 6 points, 6 passes et 4 rebonds en 27 minutes, s'étant chargé d'épauler Dream Tim dans sa tâche, du haut de ses 23 points et 6 rebonds en 25 minutes. Il fallait bien ça pour permettre aux Spurs, coupables de leur plus mauvaise attaque depuis 1996, d'équilibrer leurs comptes (6 victoires, 6 défaites désormais).Les Français :Outre le Spur Tony Parker, le Blazer Nicolas Batum se remettant doucement de son opération de l'épaule, seul le Bull Joakim Noah était sur le pont, cette nuit, pour ce qui est des frenchies. A son avantage ces dernières semaines, l'ancienne gloire des Florida Gators n'a pas démérité devant Portland, compilant 8 rebonds, 7 points et 4 passes en 33 minutes. Mais il en fallait davantage pour impressionner des Blazers vainqueurs à cette occasion de leur 9e match en 11 sorties, et éviter une troisième défaite d'affilée à des Chicagoans qui peinent décidément à franchir le seuil des 100 points (1 seule fois cette saison).