Les Spurs d'un extrême à l'autre

  • A
  • A
Les Spurs d'un extrême à l'autre
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Deux jours après leur non-match face à Orlando, les Spurs ont atomisé Golden State.

NBA - Deux jours après leur non-match face à Orlando, les Spurs ont atomisé Golden State. Le match de la nuit Les Spurs ont décidé de sévir. En battant très lourdement Golden State (147-116), les partenaires de Parker (toujours blessé) ont en effet réalisé la meilleure performance offensive de la franchise depuis... le 7 novembre 1990, soit un peu moins de vingt ans. Avec un 8/8 au tir, Tim Duncan a inscrit la bagatelle de 17 points en seulement 14 minutes. Tout a souri vendredi aux Spurs, avec notamment un double-double de Manu Ginobili (23 points et 11 passes en 22 minutes) et une excellente rentrée de Ian Mahinmi, auteur de 12 points en 13 petites minutes avec un bon 6/9 au shoot. San Antonio conserve un matelas conséquent à la septième place de la Conférence Ouest, suffisamment rembourré en tout cas pour envisager sans trop de crainte une qualification en play-offs (41 v. et 36 d. pour San Antonio, contre 36 v. et 33 d. pour le neuvième Memphis). Les Français Deux autres Français, outre le convaincant Ian Mahinmi, étaient de sortie la nuit dernière. Malgré les 10 points, 6 passes, 4 rebonds et 3 interceptions compilés en 43 minutes par Boris Diaw, Charlotte s'est incliné devant Atlanta après prolongation (93-92). Nicolas Batum, auteur de 5 points et 7 rebonds en 27 minutes, mais à 1 sur 5 au tir, n'en a pas moins gagné avec Portland devant Washington (76-74). La statistique Auteur de 29 points agrémentés de 11 rebonds et 7 passes, la nuit passée face à Chicago (85-92), LeBron James ne s'est pas contenté d'incarner le meilleur marqueur de la rencontre. Le patron des Cavaliers est en effet devenu à cette occasion le plus jeune joueur de l'histoire de la NBA à franchir la barre des 15 000 points (15 026 désormais), à 25 ans et 79 jours, et après 540 matches. Une performance attendue qui efface des tablettes un certain Kobe Bryant.