Les Spurs butent sur Atlanta

  • A
  • A
Les Spurs butent sur Atlanta
@ Reuters
Partagez sur :

NBA - Toujours sans Parker, les Spurs se sont inclinés face à Atlanta (119-114.

NBA - Toujours sans Parker, les Spurs se sont inclinés face à Atlanta (119-114. Le match de la nuit San Antonio se serait volontiers passé de cette défaite en Géorgie. Deux jours après leur carton face aux Warriors de Golden State (147-116), les Spurs ont chuté sur le parquet d'Atlanta la nuit dernière, après prolongation (119-114). C'est le collectif des Hawks, avec trois joueurs à 20 points ou plus, qui a pris le dessus sur les individualités texanes. Ce revers ouvre une semaine bien délicate pour les hommes de Gregg Popovitch qui ont un programme bien chargé: après le Thunder ce lundi, San Antonio a rendez-vous avec les Lakers, les Cavaliers et les Celtics. Pas une mince affaire. Pourtant, les Spurs ont été tenu la dragée haute aux Hawks grâce à seulement deux joueurs. Mais malgré les efforts de Manu Ginobili, auteur de 38 points, son meilleur total de la saison, et de Tim Duncan (29 points à 11/16 dans la raquette), les Texans n'ont pu empêcher l'envol d'Atlanta dans la prolongation. Les hommes de Mike Woodson ont en effet réalisé une belle performance collective. Marvin Williams (26 pts et 9 rebonds), Al Horford (22 pts et 18 rbds) et Joe Johnson (20 pts et 13 passes) ont été les grands artisans de la victoire dans la Philips Arena. "C'est le pire scénario d'aller en prolongation et de perdre, a regretté Popovitch. J'aurais préféré gagner avant d'aborder la semaine." Les Français Ian Mahinmi a vu juste. Malgré quelques récentes sorties intéressantes, comme ses 10 points inscrits face au Magic, l'intérieur tricolore ne se faisait ainsi pas d'illusions ce week-end. «C'est trop tard dans la saison, reconnaissait-il, je ne nouerai que si le match est plié avec 20 points d'avance ou de retard.» Gregg Popovich lui a donc donné raison pour le déplacement en Géorgie puisque l'ancien Havrais n'a pas eu voix au chapitre face aux Hawks, Mahinmi suivant du banc la défaite des siens. Aussi n'y a-t-il eu qu'un seul Tricolore à officier ce dimanche, Nicolas Batum, en visite avec les Blazers à Phoenix. Une visite soldée par une défaite, Portland s'inclinant 93-87 après avoir cédé dans le dernier quart. Et la soirée a été d'autant plus difficile pour l'ailier tricolore, contraint à sortir pour six fautes dans le quatrième quart, après avoir dû se contenter de 8 points à 3 sur 8 aux tirs, 4 rebonds et 2 passes en 32 minutes.