Les sprinteurs veulent en être

  • A
  • A
Les sprinteurs veulent en être
Partagez sur :

Peu à la fête sur le Pro Tour depuis quelques temps, les sprinteurs pourraient retrouvés le chemin du succès, dimanche lors de la Vattenfalls Cyclassics. Sur un parcours relativement plats, André Greipel and co auront tout le loisir de briller.

Peu à la fête sur le Pro Tour depuis quelques temps, les sprinteurs pourraient retrouvés le chemin du succès, dimanche lors de la Vattenfalls Cyclassics. Sur un parcours relativement plats, André Greipel and co auront tout le loisir de briller.Depuis le coup réalisé par Mark Cavendish à Milan-San Remo, les cadors des sprints n'ont rien eu à se mettre sous la dent, privés du moindre succès dans les épreuves d'un jour inscrites au calendrier du Pro Tour. Les arrivées massives concluent habituellement cette course du Nord de l'Allemagne au tracé relativement plat, à l'instar de la dernière édition remportée par Robbie McEwen.Annoncé de retour ce dimanche, l'Australien a finalement déclaré forfait. Les séquelles d'une chute en mai dernier sur le Tour de Belgique, fracture du tibia à la clé, restent encore vivaces. Sur ses terres, André Greipel apparait donc comme le principal candidat à la victoire. Avec déjà 15 succès depuis le début de la saison, l'Allemand de la Columbia connait parfaitement les pièges à éviter dans la région. "La victoire, j'irai la chercher pour mes coéquipiers", a-t-il déclaré sur Cyclingnews.Une carte à jouer pour Tom Boonen ?Graeme Brown de la Rabobank, Tom Boonen de la Quick Step et Gerald Ciolek de la Milram font aussi partie des coureurs à surveiller. La formation allemande, à domicile sur la Cyclassics, misera sur Ciolek, souvent placé mais qu'une seule fois vainqueur (au Trofeo Calvia), et Fabian Wegmann. De son côté, Boonen aura peut-être des difficultés à se mettre en évidence pour cette course de rentrée. Le Belge n'a plus couru depuis son abandon sur le Tour. Epaulé par Sylvain Chavanel, le vainqueur de Paris-Roubaix a toutefois une belle carte à jouer. A suivre également la Saxo Bank qui alignera Stuart O'Grady, vainqueur en 2004, Jakob Fuglsang, premier du récent Tour du Danemark.