Les sportifs se mobilisent pour le Japon

  • A
  • A
Les sportifs se mobilisent pour le Japon
@ Montage REUTERS
Partagez sur :

Ils sont très nombreux à avoir apporté leur soutien aux Japonais après le séisme.

Jeudi soir à Miami, les meilleurs tennismen professionnels ont troqué leurs raquettes de tennis contre des crampons le temps d’un match. Les meilleurs joueurs du circuit étaient tous là pour un match de bienfaisance pour les victimes du séisme au Japon.

Les tennismen toujours au rendez-vous

Novak Djokovic conduisait jeudi soir à Miami l’équipe des tennismen professionnels. Avec le Serbe, une quinzaine des meilleurs joueurs du monde ont joué et perdu (4-2) contre des joueurs locaux, issus d'un club évoluant en deuxième division professionnelle nord-américaine, dans un match de 40 minutes disputé sans contacts pour éviter les blessures.

Cette rencontre bon enfant a été suivie d'un dîner de gala et les bénéfices devaient aider les opérations de la Croix Rouge américaine au Japon. Le Serbe Novak Djokovic a souligné jeudi que les joueurs du circuit ATP réfléchissaient à organiser d'autres matches de football de bienfaisance comme celui pour lever davantage de fonds en faveur des victimes du séisme et du tsunami et au Japon. Sur la plateforme de microblogging, le nouveau n°2 mondial a précisé que l'évènement avait permis de lever "plus de 70.000 euros"

Les tennismen sont souvent très réactifs pour aider les populations en difficulté après une catastrophe. L’année dernière, les quatre meilleurs joueurs mondiaux avaient organisé un match exhibition pour les victimes du tremblement de terre en Haïti. Mais c’est la première fois qu’ils organisaient un match de foot. Sur la pelouse, la crème du circuit ATP : le Chypriote Marcos Baghdatis et l'Ecossais Andy Murray, les Espagnols David Ferrer et Fernando Verdasco et les Français Richard Gasquet et Jo-Wilfried Tsonga.

Yogo Nagamoto, 930

© REUTERS

Des minutes de silence dans les stades

Le week-end dernier, de nombreuses rencontres de football avaient commencé par une minute de silence. Ce fut notamment le cas sur les dix matches de la 28e journée de Ligue 1.

A l’occasion du premier Grand prix de MotoGP de la saison au Qatar dimanche dernier, les concurrents ont également observé une minute de silence avant le départ. A la fin de la course, les trois premiers, Andrea Dovizioso et Dani Pedrosa ont tenu un drapeau du Japon sur le podium. Autre discipline et nouvel hommage : celui d’Ivica Kostelic en ski. Le vainqueur de la Coupe du monde a posé avec tous ses trophées et un drapeau nippon.