Les Samoa s'offrent les Wallabies !

  • A
  • A
Les Samoa s'offrent les Wallabies !
Partagez sur :

Les Samoa ont créé la surprise ce dimanche à Sidney, où ils se sont imposés contre l'Australie 32-23 en match amical. Une victoire historique pour les coéquipiers de Mahonri Schwalger, qui remportent leur premier succès contre les Wallabies, en cinq confrontations disputées depuis 1991. Pour l'Australie, à une semaine du début du Tri Nations, c'est un véritable camouflet.

Les Samoa ont créé la surprise ce dimanche à Sidney, où ils se sont imposés contre l'Australie 32-23 en match amical. Une victoire historique pour les coéquipiers de Mahonri Schwalger, qui remportent leur premier succès contre les Wallabies, en cinq confrontations disputées depuis 1991. Pour l'Australie, à une semaine du début du Tri Nations, c'est un véritable camouflet. A quelques semaines du Mondial, les Wallabies se posent déjà des questions. Ce dimanche, l'équipe alignée par le sélectionneur néo-zélandais Robbie Deans a littéralement bu la tasse, face à des Samoa qui ne s'étaient pourtant jamais imposés contre l'Australie, en cinq confrontations ! Devant 30.000 spectateurs dépités, les champions du monde 1991 se sont inclinés 32-23, qui plus est, au ANZ Stadium, le Stade olympique de Sidney. Inefficaces en attaque, avec seulement deux essais transformés par Digby Ioane et Matt Giteau, les Australiens n'ont su contrer un excellent Alesana Tuilagi, l'ailier de Leicester, qui s'est baladé dans la défense adverse, aux côtés de Paul Williams, Kane Thompson, et George Pisi, tous auteurs d'un essai. L'ancien ouvreur de Toulon, Tusiati Pisi s'est par ailleurs montré très adroit au pied, puisqu'il a inscrit 12 points. "Nous avons été battus dans l'affrontement physique", a ainsi reconnu en fin de match le sélectionneur Australiens Robbie Deans. "Ils ont bien défendu, ils ont été agressifs dans la zone de plaquage et ont bien exploité les ballons de récupération." A sa décharge, l'ancien entraîneur des Crusaders pourra toujours rappeler qu'il n'a pas titularisé ce dimanche Will Genia et Kurtley Beale, et surtout laissé au repos celui qui est actuellement considéré comme le meilleur joueur au monde, le récent vainqueur du Super 15 Quade Cooper. Les Samoa ont de leur côté, fêté cette victoire historique comme il se doit avec leur public. "Battre la deuxième équipe du monde est historique pour nous", a ainsi déclaré le sélectionneur Fuimaono Titimaea Tafua. "Pour nous, aujourd'hui, c'était une affaire de respect et nous l'avons obtenu", s'est par ailleurs exprimé son assistant Brian McLean. Les Wallabies ont désormais six jours pour surmonter ce camouflet, et se faire pardonner par leur public. Dans une semaine en effet, l'Australie sera opposée à Sidney aux Springboks, pour le compte du Tri Nations, qui réunit l'Australie, l'Afrique du Sud et la Nouvelle-Zélande. Soit une autre paire de manche que les Samoa...