Les Samoa s'offrent le choc des Iles

  • A
  • A
Les Samoa s'offrent le choc des Iles
Partagez sur :

Le choc du Pacifique, qui opposait les Samoa aux Fidji, n'a pas véritablement eu lieu. Attendu comme un festival de rugby offensif, ce match comptant pour la troisième journée de la Poule D a déçu, par la faute de Samoans intraitables en défense. Les partenaires de Tuilagi s'imposent logiquement (27-7) et s'offrent la possibilité de croire encore à la qualification pour les quarts de finale.

Le choc du Pacifique, qui opposait les Samoa aux Fidji, n'a pas véritablement eu lieu. Attendu comme un festival de rugby offensif, ce match comptant pour la troisième journée de la Poule D a déçu, par la faute de Samoans intraitables en défense. Les partenaires de Tuilagi s'imposent logiquement (27-7) et s'offrent la possibilité de croire encore à la qualification pour les quarts de finale. Ils étaient tous là. Réunis à Auckland, traditionnellement la ville néo-zélandaise où la diaspora venue des îles voisines est la plus forte, les hommes du Pacifique avaient richement garni les travées de l'Eden Park pour assister à ce Fidji-Samoa, annoncé comme une ode au jeu de mouvement dont les joueurs venus de ces deux nations, qui évoluent souvent en Europe, sont de fiers porte-drapeaux. Mais c'était oublier que le rugby est avant tout un sport de combat, ce qu'ont brillamment rappelé les Samoa à tous, en démontrant une supériorité physique et tactique à leurs voisins, défaits. La première demi-heure est totalement à l'avantage des Samoa, qui manquent de peu de faire mouche par Tagicakibau (8e) puis Tuilagi (18e). A défaut d'essai, les hommes de Sam Domoni meublent logiquement le score grâce à la botte de Tusi Pisi (12-0, 27e). Après avoir beaucoup souffert, notamment en mêlée, les avants fidjiens se réveillent dans les dix dernières minutes, mais ne peuvent tromper une défense samoane vigilante. Si le début du second acte est plus équilibré, le pack samoan finit par créer la décision en récupérant un ballon sur mêlée avec introduction adverse. Surprise, la défense fidjienne doit s'incliner devant un Fotuali'i plein de détermination (20-0, 62e). Si un essai de Talei (67e) ranime brièvement le suspens, Stowers profite du travail de Williams, excellent aujourd'hui, pour sceller le sort du match (27-7, 71e). En posture délicate au classement, Samoa et Fidji devront, lors de la dernière journée, réaliser l'exploit contre respectivement l'Afrique du Sud et le Pays de Galles pour avoir encore une chance de se qualifier pour les quarts de finale.