Les remords de Contador

  • A
  • A
Les remords de Contador
@ Capture d'écran
Partagez sur :

TOUR - Le champion espagnol regrette la manière avec laquelle il a pris le Maillot jaune.

TOUR - Le champion espagnol regrette la manière avec laquelle il a pris le Maillot jaune. Des sifflets, un sourire figé et un maillot jaune au goût amer. Si le peloton semble globalement en accord avec son attitude lors de la 19e étape qui lui a permis de chiper le maillot jaune de leader du Tour de France à Andy Schleck, Alberto Contador, lui, continue de se sentir plutôt mal à l'aise. Le leader d'Astana a ainsi publié une vidéo sur youtube qui caractérise parfaitement son sentiment mitigé. Il affirme en effet être ravi de revêtir de nouveau le maillot jaune avant d'avouer: "Peut-être que je me suis trompé, je suis désolé." C'est que le Tour de France a peut-être basculé dans la montée du Port de Balès, avec une polémique assez évidente pour certains, beaucoup moins pour d'autres, à l'image d'une grande partie du peloton qui estime globalement que «c'est la course», avec un Stefano Zanatta (Liquigas-Doimo) qui adopte dans les colonnes de L'Equipe une position encore plus extrême en affirmant: "C'est Andy qui a commis une erreur. On ne peut pas attaquer sur cette montée avec un tel braquet. Un seul petit trou dans la route peut provoquer un saut de chaîne. Après, trente-cinq secondes pour changer la roue, c'est qu'il a paniqué." Contador et le fair play Alberto Contador est cependant tiraillé par ses beaux principes et explique dans cette même vidéo: " Dans ces moments-là, on veut aller le plus vite possible. Je ne suis pas content car pour moi, le fair play est vraiment très important." Andy Schleck, les dents serrées, ne lui a justement pas adressé le prix du fair play à l'arrivée... Après avoir rappelé qu'il avait demandé au peloton de s'arrêter dans l'étape de Spa après la chute des frères Schleck, Contador ajoute: "Je n'aime pas ce genre de choses, cela ne me convient pas. J'espère que la relation que nous avons avec Andy (Schleck) restera la même."