Les Reds ont le blues

  • A
  • A
Les Reds ont le blues
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Les Reds, éliminé en Ligue Europa, rencontrent Chelsea.

PREMIER LEAGUE - Les Reds, éliminé en Ligue Europa, rencontrent Chelsea.Pour une fois, les plus chevronnés supporters de Liverpool pourraient être tentés de voir leurs favoris lever le pied. En cas de succès dominical des Reds sur Chelsea, l'ennemi juré du club de la Mersey, Manchester United, pourrait en effet en profiter pour reprendre les commandes de la Premier League. A une journée de la fin de saison, les Red Devils, deuxièmes à un point des Blues, seraient alors idéalement placés pour briser le coeur de tous les amoureux de Liverpool en décrochant un quatrième titre consécutif de champion d'Angleterre, le 19e au total, soit un de plus que le pensionnaire d'Anfield.Un éventuel affront qui ne semble pas perturber le manager des Reds, Rafael Benitez, ce dernier ne s'attardant pas sur les sentiments à l'heure de défier la redoutable machine londonienne qu'est Chelsea. Pour le technicien espagnol, le moment n'est pas aux cadeaux mais à la victoire pour des Reds qui évolueront une dernière fois devant un public qui n'a eu que trop peu l'occasion de sourire cette saison. "Nous devons faire notre boulot et ne pas penser à autre chose", indique l'ancien coach de Valence sur le site officiel de l'actuel 7e de Premier League, distancé par son adversaire du jour de 18 points.Chelsea reçu 6/6 ?Avec 66 points au compteur, Liverpool a déjà dit adieu à ses espoirs de qualification pour la prochaine Ligue des champions, Tottenham occupant la 4e place synonyme de tour préliminaire avec deux unités de plus au compteur, mais avec un match en plus à disputer. Malgré tout, Benitez s'accroche à l'infime espoir de participer à une plus qu'hypothétique coupe aux grandes oreilles. "Nous savons qu'il y a toujours une chance de finir parmi les quatre premiers donc nous devons continuer à nous battre", ose dire Benitez avec l'énergie du désespoir.Un combat que Pepe Reina entend mener en première ligne, lui le portier qui devrait avoir du travail face à la meilleure attaque de Perfide Albion avec 93 buts inscrits cette saison. "Je ne joue pas pour eux. Je joue pour mon équipe et mes supporters. Nous essaierons d'obtenir une dernière victoire à la maison cette saison. Dimanche, nous jouerons pour gagner", assure la doublure d'Iker Casillas en sélection espagnole. Trois jours après un succès inutile contre l'Atletico Madrid (2-1) en demi-finale retour de Ligue Europa, les Reds devront s'employer pour empêcher une sixième victoire de Chelsea en autant de matches contre les autres membres du Big Four cette saison. Manchester United n'attend que ça...