Les Pumas sortent les griffes

  • A
  • A
Les Pumas sortent les griffes
Partagez sur :

Après un court revers inaugural contre l'Angleterre (13-9), l'Argentine s'est remise dans le sens de la marche en dominant facilement la Roumanie (43-8), samedi à Invercargill. Une victoire bonifiée par six essais qui redonne espoir à des Pumas relancés dans la poule B.

Après un court revers inaugural contre l'Angleterre (13-9), l'Argentine s'est remise dans le sens de la marche en dominant facilement la Roumanie (43-8), samedi à Invercargill. Une victoire bonifiée par six essais qui redonne espoir à des Pumas relancés dans la poule B. La logique a été respectée samedi au Rugby Park Stadium d'Invercargill où l'Argentine n'a pas eu à forcer son talent pour s'offrir le scalp de la Roumanie. Une semaine après avoir tenu tête à l'Angleterre et cédé contre le XV de la Rose en raison d'une baisse de régime sur le plan physique, les Pumas ont pris leur envol dans cette Coupe du monde 2011 face à des joueurs des Carpates visiblement usés par le combat livré face à l'Ecosse (24-34), le week-end dernier, et trop limités pour empêcher les troisièmes du Mondial 2007 d'empocher le bonus offensif. De match il n'y a pas vraiment eu entre les troupes de Santiago Phelan et celles de Romeo Gontineac. Les premières n'ont pas eu à souffrir des absences sur blessure de Felipe Contepomi et Gonzalo Tiesi, prenant rapidement le large dans un match dominé de la tête et des épaules. Après 10 minutes de jeu, les partenaires de Rodrigo Roncero mènent déjà 14 à rien grâce à deux essais transformés. Le premier inscrit par Santiago Rodriguez à la sortie d'un regroupement (5e), le deuxième par Leguizamon qui fait parler sa vitesse et sa puissance pour aplatir (9e). Bonus express Bien partis, les Pumas enfoncent le clou et trouvent encore la faille à deux nouvelles reprises pour atteindre la demi-heure de jeu avec quatre essais d'avance et, déjà, le bonus offensif. Figallo pose sa pierre à l'édifice (21e), imité par Gonzalez Amorosino quelques minutes plus tard (30e). Les Roumains n'abdiquent pas et atteignent la terre promise par l'intermédiaire de Cazan, à la conclusion d'une belle action initiée par Surugiu et relayée par Petre (32e). Une réaction insuffisante pour des Chênes qui voient tout de même leurs adversaires manquer de souffle en début de seconde période. Passé ce coup de moins bien, les Argentins se remettent en selle et profitent de la fin de partie pour creuser l'écart. Imhoff profite du bon travail de Rodriguez Gurruchaga pour inscrire le cinquième essai des siens (64e) avant d'offrir à Fessia le mot de la fin (72e). Les Pumas ont montré les crocs et se sont rassurés à huit jours d'affronter l'Ecosse dans un match qui promet d'être décisif dans la lutte pour la deuxième place de la poule D, la première semblant promise à l'Angleterre.