Les primes généreuses du PSG

  • A
  • A
Les primes généreuses du PSG
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - Chaque joueur touchera 300.000 euros en cas de titre de champion de France.

Nouveaux propriétaires et nouvelles règles. Les joueurs du PSG auront peut-être une motivation supplémentaire cette saison. Et pour cause, ils ont négocié une augmentation de leurs primes par rapport à la saison dernière, rapporte Le Parisien.

7,5 millions d’euros pour le titre

L’année dernière, seul Peguy Luyindula discutait argent avec Robin Leproux. Cette année, plusieurs membres de l’effectif (Armand, Sakho, Camara, Ceara, Bodmer) négocieraient directement avec Leonardo, le nouveau directeur sportif du club. Et selon des informations du Parisien, les primes des joueurs auraient été réévaluées.

Les Parisiens devraient se partager 7,5 millions d’euros, soit plus de 300.000 euros par joueur, en cas de titre de champion de France. Une sacrée carotte pour motiver encore un peu plus les joueurs. A titre de comparaison, 5 millions d’euros avaient été promis aux partenaires de Claude Makelele l’an passé.

Si le PSG termine 2e du championnat, le club prévoit de verser 6,5 millions d’euros à ses joueurs, soit 2,5 millions de plus que la saison dernière. Les joueurs percevront 6 millions en cas de 3e place, synonyme de tour préliminaire pour la Ligue des champions, l’objectif minimal du club pour cette saison.

4.000 euros la victoire

Les joueurs de la capitale ont négocié d’autres carottes financières, toujours selon Le Parisien. Chaque victoire en championnat devrait rapporter 4.000 euros à chaque joueur, contre 3.000 la saison passée. En revanche, plus question de valoriser les performances en demi-teinte. Adieu la prime de 1.000 euros pour les matches nuls. Cette année, le PSG veut des victoires et rien d’autre. Un message pas vraiment bien reçu pour l’instant. Après deux journées de Ligue 1, les hommes d’Antoine Kombouaré n’ont toujours pas remporté une seule rencontre.

Si on regarde les sommes déjà dépensées (près de 80 millions d’euros) par les propriétaires qataris cet été pour le recrutement, ces nouvelles dotations ne paraissent pas extravagantes. Mais si les moyens des nouveaux dirigeants du PSG sont plus élevés, leurs exigences devraient être à la hauteur…