Les Nuggets sauvent l'honneur

  • A
  • A
Les Nuggets sauvent l'honneur
Partagez sur :

Tout du moins pour l'instant. En attendant un improbable exploit, Denver a évité le sweep en l'emportant 104-101 lors du match 4, Oklahoma City ne menant plus que 3-1 dans sa série du premier tour des playoffs face à la franchise du Colorado.

Tout du moins pour l'instant. En attendant un improbable exploit, Denver a évité le sweep en l'emportant 104-101 lors du match 4, Oklahoma City ne menant plus que 3-1 dans sa série du premier tour des playoffs face à la franchise du Colorado. Le Thunder devra donc patienter avant de célébrer la première série de playoffs remportée de sa très jeune histoire. La faute à des Nuggets capables de se relever de leur défaite concédée sur le fil dans le match 3 pour enlever la quatrième manche et remettre à plus tard l'élimination qui leur est promise. Tout du moins si l'on s'en réfère aux statistiques, jamais une équipe n'étant en effet parvenue à se qualifier après avoir perdu les trois premières rencontres. Pour l'heure, Denver a donc fait le plus facile en évitant le sweep. Et pourtant, que ce fut dur ! Car les Nuggets ont eu beau enfin créer un écart à l'entame du dernier acte, s'octroyant ainsi dix longueurs d'avance après trois premiers quarts passés au coude à coude avec leurs visiteurs, les troupes de Georges Karl en ont été quittes pour trembler jusqu'au bout. Et Denver peut bien remercier Raymond Felton d'avoir enquillé ses quatre lancers dans les 23 dernières secondes. Pour le reste, il faut remercier Ty Lawson, meilleur marqueur du match avec 27 points, nouveau record en playoffs. "C'est le plus gros match de ma vie, s'écriait d'ailleurs le jeune arrière à l'issue de la rencontre, je voulais juste venir ici et tout donner." Ce qui fut fait et bien fait. Lawson n'a toutefois pas été le seul Nugget à se mettre en évidence puisque JR Smith et Danilo Galinari ont également apporté une solide contribution, non seulement en rendant respectivement 15 et 18 points, mais surtout en inscrivant quelques paniers particulièrement cruciaux en fin de match. De quoi rendre vaine la tentative de remontée initiée, dans les ultimes minutes, par le Thunder en général et par le duo Kevin Durant-Russell Westbrook en particulier. Fidèles à leurs bonnes habitudes, les deux hommes ont en effet été particulièrement productifs, l'un en signant 31 points à 8 sur 18, l'autre en compilant 30 points 6 rebonds et 5 passes. Mais cette fois, et en dépit des 13 points et 14 rebonds de Serge Ibaka, les deux hommes étaient trop seuls. De quoi obliger le Thunder à patienter jusqu'à mercredi, au moins, pour valider leur qualification pour les demi-finales de conférence.