Les notes-Real: Avec Marcelo, c'est carnaval

  • A
  • A
Les notes-Real: Avec Marcelo, c'est carnaval
Partagez sur :

On attendait Cristiano Ronaldo. Mais c'est Marcelo qui mit l'Olympique Lyonnais à genoux (3-0), mercredi, en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Le Brésilien, premier buteur et à l'origine du deuxième but, a bien été aidé dans sa tâche par Karim Benzema, buteur lui aussi, qui a fait mal à son club formateur, à qui il avait promis "la guerre".

On attendait Cristiano Ronaldo. Mais c'est Marcelo qui mit l'Olympique Lyonnais à genoux (3-0), mercredi, en huitième de finale retour de la Ligue des champions. Le Brésilien, premier buteur et à l'origine du deuxième but, a bien été aidé dans sa tâche par Karim Benzema, buteur lui aussi, qui a fait mal à son club formateur, à qui il avait promis "la guerre". MARCELO: 8 Un latéral brésilien comme on les aime, dans la lignée des Alves et Maicon. Propre défensivement, il a apporté ses qualités offensives. D'abord sur une bonne frappe (4e), puis sur un but extraordinaire où il a enrhumé Cris puis Lovren avant d'ajuster Lloris (37e). Le Brésilien a failli être passeur décisif pour Karim Benzema. Finalement, il l'a lancé sur le deuxième but (66e). -------------------------------------------------------------------------------- Iker CASILLAS: 5,5 Peu sollicité, à l'exception d'un plongeon décisif face à Delgado (22e). Le portier des champions du monde espagnols s'est fait peur sur une frappe lourde de Bafé Gomis (73e). Heureusement pour lui, il a été sauvé par Sergio Ramos. Sergio RAMOS: 7 Le garant du verrou défensif merengue. Il a dégoûté les attaquants lyonnais en multipliant les bons dégagements quand la situation se tendait. Il a fait le ménage en écartant tout danger sur chaque centre. Le champion du monde a surtout sauvé sur sa ligne une frappe de Gomis mal renvoyée par Casillas (73e). Ricardo CARVALHO: 5,5 Les attaquants lyonnais ne lui ont pas donné beaucoup de fil à retordre. Mais l'ancien pilier défensif de Chelsea a su répondre présent, même si, à l'instar de Pepe, il est parfois borderline dans ses interventions, comme sur ce tacle où il prend un avertissement (30e). PEPE: 4,5 Si mettre des coups ou s'essuyer les crampons dans les duels aériens signifie bien défendre, alors le Portugais est un défenseur exceptionnel. Mais vu que ce n'est pas le cas, l'ancien du FC Porto serait davantage un voyou. Une honte. Xabi ALONSO: 6 Son duo avec Sami Khedira a fait des merveilles. Sa qualité sur coups de pied arrêtés est toujours aussi précieuse. Il est surtout le point de départ de la plupart des offensives madrilènes. C'est lui qui oriente le jeu des siens. Sami KHEDIRA: 6 Avec Xabi Alonso, il a constitué la principale rampe de lancement des offensives madrilènes. Ses qualités de récupérateur n'ont d'égal que sa qualité de passes. Angel DI MARIA: 6,5 Un ton en-dessous de Mesut Ozil, il a été discret en première période. Plus remuant lors du second acte, il a profité d'une bonne déviation de l'Allemand pour s'en aller inscrire le troisième but d'un joli piqué (76e). Remplacé par Esteban Granero (79e). Mesut OZIL: 7 Un véritable travail d'orfèvre. Après son face à face perdu face à Lloris (4e), il s'est bien repris et a fait profiter ses coéquipiers de sa qualité de passes et de sa technique, à l'image de son slalom dans la défense lyonnaise (66e). Il est même l'auteur d'une déviation décisive sur le but d'Angel Di Maria (76e). Cristiano RONALDO: 5,5 Incertain jusqu'au coup d'envoi à cause de douleurs à la cuisse, il n'a pas eu l'apport escompté. Dangereux sur un coup de tête (18e) et une frappe puissante (27e), le Portugais a fait étalage de sa technique, mais a souvent été victime de ses gri-gris et de son individualisme. Remplacé par Emmanuel Adebayor (74e). Karim BENZEMA: 7,5 Il a d'abord chauffé les gants de Lloris d'une frappe écrasée (41e). Puis s'est vu logiquement refuser un but pour hors jeu. Avant de profiter de la léthargie de l'arrière-garde lyonnaise pour marquer (66e). Il a même failli doubler la mise, mais Lloris l'en a empêché (68e). Remplacé par Lassana Diarra (84e).