Les notes: Nkoulou costaud, Diarra pataud

  • A
  • A
Les notes: Nkoulou costaud, Diarra pataud
Partagez sur :

Si l'OM a ramené un point de son déplacement à Arsenal (0-0), mardi soir lors de la 4e journée de la Ligue des champions, il le doit notamment à la bonne tenue de sa défense en général, et de Nicolas Nkoulou en particulier. Au milieu, Alou Diarra est passé à côté de son match et les attaquants auraient pu profiter davantage des espaces dans le dos de l'arrière-garde des Gunners.

Si l'OM a ramené un point de son déplacement à Arsenal (0-0), mardi soir lors de la 4e journée de la Ligue des champions, il le doit notamment à la bonne tenue de sa défense en général, et de Nicolas Nkoulou en particulier. Au milieu, Alou Diarra est passé à côté de son match et les attaquants auraient pu profiter davantage des espaces dans le dos de l'arrière-garde des Gunners. Nicolas NKOULOU : 8 Timide en début de match, il a été bien plus rassurant au fil des minutes, dans le jeu au sol surtout, avec une très précieuse intervention devant Ramsey (30e) et, dans l'ensemble, une bonne lecture des attaques adverses. Il a aussi quelquefois dû compenser les errements de ses coéquipiers, notamment sur un tacle glissé devant Walcott (55e). Heureusement pour l'OM qu'il était là ! ------------------------------------------------- Steve MANDANDA : 6 Un tir rasant de Walcott (10e) lui a permis de vite se chauffer les gants, qui ont encore été mis à contribution sur une frappe lointaine de Gervinho (29e). Rassurant dans le jeu aérien, il aurait pu être surpris sur une tête de Vermaelen au-dessus (47e). Une deuxième période plus tranquille, sauf sur un tir piqué de Van Persie entré en cours de jeu qu'il a bien capté (77e). Rod FANNI : 6,5 Le jeu olympien ayant penché à gauche avant le repos, il ne s'est pas vraiment mis en évidence offensivement et a eu quelques absences en défense. Mais ses deux interventions coup sur coup (43e) ont évité à l'OM de concéder deux grosses occasions. A noter aussi un bon retour devant Gervinho en couverture d'un Diawara dépassé sur l'action (51e). Solide. Souleymane DIAWARA : 6 Pas toujours rassurant car gêné par la vitesse des attaquants adverses, il a peu à peu pris l'ascendant physiquement et a fini par dissuader et user le très remuant Gervinho, en lui coupant la trajectoire avec aplomb comme sur cette passe en profondeur qu'il a interceptée (56e). Un match sérieux. Jérémy MOREL : 5 En difficulté dans son couloir gauche face à Walcott tout au long de la rencontre, il a parfois manqué de clairvoyance dans ses montées. Un bon centre tendu après le repos (61e) aurait pu trouver preneur devant le but mais, en Ligue des champions, il en faut plus pour réussir sa prestation. Alou DIARRA : 3,5 En retard dans les duels - ce qui lui a valu un carton jaune suite à un tacle sur Ramsey (40e) - et dépassé sur la plupart des accélérations adverses, il a eu un impact sur la récupération, dirons-nous, discutable... Ses relances ont aussi été catastrophiques et sa seule frappe, à trente mètres du but, s'est envolée en tribune (34e). Benoît CHEYROU : 5,5 En position de relayeur, il a fluidifié les remontées de balle marseillaises mais ne s'est peut-être pas assez porté vers l'avant. L'une de ses rares incursions aux abords de la surface a d'ailleurs failli permettre à Rémy, sur un une-deux, d'ouvrir le score (24e). Il a également été trop court sur un bon centre de Morel (61e). Mathieu VALBUENA : 5 Discret côté droit, il s'est de temps en temps exporté dans l'axe et sur le flanc gauche, ce qui lui a permis de tenter une frappe sans danger pour Szczesny (25e). Avec un peu plus de lucidité, il aurait pu mieux exploiter un bon ballon qu'il a converti en un enchaînement sombrero-tir au-dessus inapproprié (60e). Remplacé par Lucho GONZALEZ (74e). André AYEW : 5,5 Titularisé sur l'aile gauche, il aurait pu ouvrir le score très tôt (6e) et a posé quelques soucis à Jenkinson par ses prises de balles et ses appels. Il a, malheureusement pour les Phocéens, quelque peu disparu de la circulation dans la dernière demi-heure, mais sa qualité technique dans la conservation de balle a été indispensable. Jordan AYEW : 5 Auteur d'une Madjer sur l'un de ses premiers ballons (1e), il a très bien combiné avec son frère et Rémy en début de match mais a eu un peu trop tendance à décrocher et forcer ses actions avec des dribbles inutiles. Ses mouvements ont tout de même offert à Marseille quelques opportunités en attaque. Remplacé par André-Pierre GIGNAC (84e). Loïc REMY : 6 Un bon centre pour André Ayew (6e), un premier tir détourné par Szczesny (8e) et une seconde frappe à ras du poteau après un une-deux avec Cheyrou (24e): il est très bien entré dans son match. Dommage qu'il n'ait pas plus profité des espaces dans le dos des défenseurs adverses. Remplacé par Morgan AMALFITANO (69e), percutant mais trop brouillon.